Molare livre des secrets sur Douk Saga, onze ans après sa mort: « Il voulait se présenter aux élections présidentielles »


Photo d'archives

Onze ans après sa mort au Burkina Faso des suites d’une longue maladie, la grande famille du couper-décaler a encore en souvenir les œuvres de Douk Saga. Et pour ce onzième anniversaire de décès de Douk Saga, Le Molare a livré des anecdotes sur l’ex-patron de la Jet-Set Parisienne.

Contrairement à son 10ème anniversaire de décès où de grandes manifestations ont été organisées en sa mémoire, ce onzième anniversaire ne connaîtra pas un engouement exceptionnel. Sous la direction de Molare, l’un des compagnons de lutte de Douk Saga, un grand hommage à Douk Saga avait été organisé l’an dernier à l’occasion du 10ème anniversaire de sa mort. C’était la première édition des Awards du couper-décaler.

À lire cet article : 10 ans après sa mort : Le couper-décaler s’apprête à rendre un grand hommage à Douk Saga

Même si cette 2ème édition des Awards du couper-décaler qui s’est déroulée le 1er octobre 2017 n’a pas été célébrée le jour du décès (12 octobre) de Douk Saga, Molare n’a toutefois pas oublié son ami. Sur sa page Facebook, le Commissaire général des Awards du couper-décaler a rendu un hommage au « Président Douk Saga ».

En sept thématiques, Molare a défini son ami. Sur le plan du look, il faut savoir que « le sommet de l’Himalaya » ne sort jamais sans cigare et son sac à sous surnommé « Djakarta ». Son titre de gloire : créateur du couper-décaler avec ses amis de la Jet-Set. En terme de danse, il est le créateur de la sagacité dont le clip marque l’histoire du couper-décaler avec les premiers pas. Puis le décalement, le s’envolement, le fouetté, le pédalé et l’équilibré.

À lire aussi : Usher Aliman, Du couper-décaler au Zouglou: Quand le journaliste culturel raconte l’histoire d’une musique qui traverse les frontières

Également auteur de Hits comme « Héros national », « Douk saga en fête », « Proclamation » et « Ballon d’or », Douk Saga avait pour citation favorite « si tu ne manges pas la vie, c’est la vie qui te mange ». Poursuivant dans ses révélations, Molare a fait savoir une anecdote pas trop sue du grand public à propos de Douk Saga. « Il a tenté de se présenter aux élections présidentielles de Côte d’Ivoire », peut-on lire dans le post de Molare.

En terme de puissance, Douk saga s’est fait remarquer par son « travaillement, boucan et attalaku ».

Lire aussi cet article : La veuve de Douk Saga sort de sa réserve : « Molare est un sorcier, c'est lui qui a tué mon mari »

Né le 22 mai 1974 à Yamoussoukro, Douk Saga est décédé le 12 octobre 2006 à Ouagadougou au Burkina Faso des suites d'une longue maladie. En septembre 2002, alors que la Côte d'Ivoire vivait une rébellion armée, Douk Saga et ses amis de la Jet Set dont MolareLino Versace, Boro Sangui...ont fait vibrer le pays entier au son de cette nouvelle musique qu'ils ont baptisée couper-décaler. Soutenue par des concepts assez particuliers dont « le travaillement », « couper-décaler chinois », « le boucan »..., Douk Saga et sa bande d'amis ont pu imposer cette musique longtemps dénigrée. Malheureusement, moins de cinq ans après cette musique qui allait être mondialement connue, son charismatique et emblématique président décède.

 

Philip Kla

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte