Kone Pargassoro, Super Ebony 2017 dévoile « mon enfance n’a pas été très facile »


Distingué depuis le vendredi 29 Décembre à la nuit de la communication organisée par l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) en tant que meilleur journaliste du pays de l’année 2017, Koné Pargassoro s'est livré à un jeu de question réponse.

Invité témoin de l’émission C’midi le mardi 02 Janvier 2018, Koné Pargassoro, le super Ebony de l’année 2017 a sans complexe raconté son parcours trempé de difficulté qui aujourd’hui l’a propulsé à ce super prix d’Ebony.

« Mon enfance n’a pas été facile » a confié le super Ebony 2017. Issu d’une famille très pauvre résidant dans la commune d’Abobo derrière rail, lui et sa famille vivaient un calvaire sans pareil.  « On utilisait les croutes de riz pour faire du ‘’riz gras’’, Sans poisson ni de la viande » dévoile-il. Il arrivait des fois ou ses frères et lui restaient dans l’obscurité. C’est grâce aux lampes tempêtes ou des bougies qu’ils arrivaient à réviser leur leçon.

Toutes ces péripéties ne l’ont pas empêché d’obtenir le Baccalauréat.  Après plusieurs tentatives de concours à la fonction publique qu’il passait sans suite favorable, il devient professeur d’épreuve physique et sportive dans un collège  privé dans la commune d’Abobo. Quelques années plus tard il a été renvoyé pour un problème économique dans ce collège.

Son rêve d’être un jour journaliste et animateur enveloppé de son courage ne l’ont pas laissé sur le chemin. Avec le soutien et l’aide de sa femme, il a réussi à s’inscrire à l’Institut des sciences et techniques de la communication où il a eu des formations de journalisme.

C’est après sa formation dans cet institut de communication que Koné Pargassoro fait ses premiers pas à la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) ou il a été encadré par plusieurs devanciers.

La persévérance aidant, en moins de 5ans de fonction dans ce métier, le super Ebony a reçu ce prix de meilleur journalistes en Côte d’Ivoire. Trois reportages, trois dossiers et trois interviews, ce sont ces genres journalistiques qui l’ont propulsé à cette place aujourd’hui.  

Persévérance, abnégation, courage, humilité et la crainte de Dieu tels sont les qualités qui, selon le super Ebony 2017, ont été la base de sa réussite.

 

Philomène Yaï (Stg)

  

        

 

  

 

Philomène YAÏ (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte