Après sa vigoureuse réaction, Eddie cogne S Kelly : « Tu es vilain et tu fais n’importe quoi. Je ne t’en veux pas car tu es un accroc à la drogue »

« Je fais partie des artistes ivoiriens les plus beaux, les plus instruits »
« Je demande aux ivoiriens de pardonner ses frasques »
Ph DR

Eddie a riposté à la sortie de son frère cadet S Kelly qui l’accusait d’escroquer d’honnêtes gens en se faisant passer pour le grand malade. Très furieux après de tels propos à son endroit, Eddie a apporté sa réplique à son jeune frère à qui, confiera-t-il, a tout fait pour le sortir de cette dépendance à la drogue.

En attendant son opération chirurgicale pour l’arthrose dont il souffre depuis quelques temps, Eddie a tenu à dire ses quatre vérités à son frère cadet S Kelly. Pour Eddie, les frasques de son cadet sont à pardonner étant donné qu’il est très dépendant de drogues dures depuis des années. Toute chose, révèle-t-il, est entrain de le rendre « fou ».  

À lire cet article : S Kelly attaque son grand-frère Eddie : « Eddie prend sa maladie pour escroquer les gens et espérer relancer sa carrière »

Selon l’auteur du titre à succès « Ama », S Kelly est allé trop loin en disant des contre-vérités sur son compte. Des accusations d’escroquerie pour le compte de sa maladie qu’il a réfuté. À l’en croire, dans sa maladie, il n’a jamais été un nécessiteux. Bien au contraire, révèle-t-il, tous ses frais d’hospitalisation étaient gracieusement pris en charge par le Général Kouamé Akissi.

Lire aussi : Eddie a perdu l'usage de ses deux jambes : Le chanteur marche désormais avec des béquilles

Pour lui, certes son frère S Kelly est depuis longtemps accroc à la drogue, d’où ses réactions comparables à celles d’un fou, mais, il lui donne encore un an pour se ressaisir auquel cas, il serait dans l’obligation de le prendre de force pour le conduire dans un centre de désintoxication. « Tu es vilain et tu fais n’importe quoi. Je n’en t’en veux pas parce que tu es un accroc à la drogue », a-t-il regretté dans une vidéo en direct.

De S Kelly, il dit déplorer ses nombreuses injures à l’endroit de personnalités tant politiques que culturelles. Aussi, a-t-il regretté que S Kelly dans sa « démence » ait « boxé notre maman, sa propre mère ». « Je demande aux ivoiriens de pardonner ses frasques », a-t-il traduit.

À lire aussi cet article : Après avoir atrocement abattu un chantre : Des microbes agressent S Kelly à Yopougon

Eddie estime qu’il est loin de mériter un tel frère qui est un déhonneur, « une peste pour la famille et pour les artistes ivoiriens ».  « Je fais partie des artistes ivoiriens les plus beaux, les plus instruits et quand je croise les A’Salfo, ils me respectent », a-t-il déploré.  

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte