Pour son concert du 31 mars à Yopougon : DJ Arafat va mobiliser 100 policiers, 50 gendarmes et 50 vigiles


11/03/2018
Pour son concert du 31 mars à Yopougon : DJ Arafat va mobiliser 100 policiers, 50 gendarmes et 50 vigiles
Ph DR

Pour son concert de remerciement et de reconnaissance à ses fans de Yopougon le 31 mars au stade de la BAE, DJ Arafat a décidé de tabler sur la sécurité. ''Beerus Sama'', qui pressent un complot en vue de faire de cet événement un fiasco, a décidé de mobiliser au maximum les forces de sécurité pour permettre à ses fans de communier avec lui en toute quiétude et sécurité.

DJ Arafat ne compte pas faire dans la dentelle. Il veut offrir un spectacle de qualité à ses fans de Yopougon le 31 mars au stade de la BAE. Et pour cela, il ne néglige aucun détail pour faire de cet événement, sujet à polémiques, une parfaite réussite.

À lire cet article : DJ Arafat, enfant béni et mauvais garçon : Tout savoir sur Beerus Sama

Pressentant un complot de supposés détracteurs qui seraient animés d'intention de convoyer des ‘’microbes’’ ce jour-là aux fins de semer le désordre, Beerus Sama a pris des dispositions sécuritaires particulières pour contrer toute velléité d’attaque. Ce sont à l’en croire, 100 policiers, 50 gendarmes et 50 vigiles qui seront mobilisés ce 31 mars au stade de la BAE pour veiller sur ''La Chine'', autre appellation de ses fans.

« Des personnes de mauvaises intentions, pour me saboter, ont décidé de convoyer des microbes le jour de mon concert. Mais, ne craignez rien, votre sécurité sera assurée. 100 policiers, 50 gendarmes et 50 vigiles seront déployés pour veiller sur votre sécurité », a rassuré DJ Arafat depuis Yamoussoukro, où il se trouvait, dans un direct sur sa page Facebook. 

Lire aussi : Debordo Leekunfa confie : « C’est à cause de moi que DJ Arafat a décidé de faire un concert le 31 mars. Je ne vais pas taper poteau »

Situant l’enjeu de son concert le même jour que celui de son ‘’rival’’ Debordo Leekunfa, DJ Arafat a confié qu’il avait déjà tout ficelé avant que la date de Opah la Nation ne soit rendue publique. Et qu’à ce titre, ce concert n’était dirigé contre personne, mais il est prévu plutôt pour traduire sa reconnaissance à ses fans de Yopougon, une commune qui lui a tout donné dans sa carrière.

À lire aussi cet article : Un clash inévitable entre Debordo Leekunfa et DJ Arafat à l'horizon : Les dessous de l'affaire

« Mon concert est pour Yopougon qui m’a fabriqué. Je ne suis pas comme ceux qui ne reconnaissent pas leur quartier de départ, je serai le premier artiste couper-décaler à faire un concert live à Yopougon », a-t-il justifié. Promettant offrir tous les grands succès de son répertoire musical ce jour-là, DJ Arafat a invité ses fans à la sérénité. Il leur a, par ailleurs, annoncé de grosses surprises ce jour-là, non sans dévoiler qu’il a décidé de se réconcilier avec tous ses « anciens éléments » avec qui il a été en froid. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome