Les grands concerts du Femua quittent temporairement Anoumabo : Tout sur les grandes articulations de la 11ème édition


Ph DR

Le Commissaire général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), A’Salfo, a déballé jeudi 15 mars à Azalaï Hôtel à Marcory les grandes articulations de cette 11ème édition parrainée par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. À l’occasion donc d’une conférence de presse de lancement, le lead vocal de Magic System a dévoilé les grands axes du Femua 11 avec en ligne de mire les innovations et autres changements.

Pour cette 11ème édition, le Femua va quitter temporairement Anoumabo pour s’installer à l’INJS. Ce changement, a expliqué le Commissaire général A’Salfo intervient suite aux différents travaux de voirie entrepris dans le village d’Anoumabo. Toutefois, a noté A’Salfo, « pour permettre aux populations d’Anoumabo de vivre l’ambiance du Femua, une scène dite de débutants y sera installée ». Quant aux grandes scènes et autres grands concerts, ils se tiendront sur le site de l’INJS. Ce site a par ailleurs l’avantage d’héberger sur place les 300 invités du festival.

À lire cet article : Femua : L’immigration clandestine au cœur de la 11ème édition

Et pour ces grandes affiches qui offriront des spectacles, des artistes au plan international que national ont été cooptés. Ce sont entre autres Soprano, Lokoua Kanza, Yémi Aladé, Bill Aka Kora, Sidiki Diabaté, Zeynab, Luckson Padaud, Dobet Gnahoré, Sidonie La Tigresse, Guy Christ Israël et les Leaders. Des actions sociales à l’instar des éditions précédentes vont meubler cette 11ème édition. À ce niveau, A’Salfo a annoncé l’inauguration de l’école Magic System de Séguéla et de la maternité de Loulo, la construction d’une cantine scolaire à l’école Magic System de Bangolo et la construction d’une salle multimédia dans les écoles Magic System.

Placée sous le thème « Jeunesse africaine et immigration clandestine », cette 11ème édition va largement aborder lors du carrefour jeunesse et du Femua Kids le fléau de l’immigration clandestine à travers des conférences, des panels et des témoignages. Autres innovations annoncées par le Commissaire général, l’institution d’un atelier en collaboration avec la Sacem pour débattre de l’industrie culturelle en Afrique et des séances de coaching pour des artistes débutants.

Lire aussi : Femua/ Après Bédié et Irina Bokova : Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly parrain de la 11ème édition

Aussi, a-t-il noté la décentralisation du Femua à Korhogo après le rendez-vous manqué de l’édition 9 suite au décès de Papa Wemba. Dans cette ville, se tiendront les différents tournois sportifs et surtout le concert de clôture.

Le maire de Marcory Aby Raoul, par ailleurs parrain de la 1ère édition du Femua, s’est réjoui du lancement de cette 11ème édition dans sa commune. Il a exprimé sa fierté et sa joie d’avoir connu les Magiciens qui ont fait du Femua l’un des plus grands festivals au monde. « Ils ont montré qu’on peut naître à Anoumabo et être sur le toit du monde », a-t-il témoigné.

Quant au ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, il a félicité et salué la constance du Femua qui à l’en croire soutient le développement de la Côte d’Ivoire à travers l’art et la culture. Traduisant son impatience de voir s’ouvrir les portes de cette 11ème édition, Maurice Bandaman a témoigné au Commissariat général le soutien du gouvernement.

Parrai À lire aussi cet article : La CNDHCI et le Femua renouvellent leur partenariat : Tout sur le nouvel accord

Parrainée par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le Femua 11 se tiendra du 17 au 22 avril 2018 respectivement sur les scènes de l’INJS, d’Anoumabo, de l’Institut Français et de Korhogo. Après la question du réchauffement climatique abordée à l’édition précédente, celle de la jeunesse africaine face aux défis de l’immigration clandestine sera au cœur de la présente édition.

 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte