À la tête d’un syndicat d’artistes depuis moins d’un an, Tiane claque la porte et dépose sa démission : « J’en ai marre »


Ph DR

Portée à la tête du Syndicat des artistes musiciens de Côte d’Ivoire (SAMCI) en juillet 2017, Tiane vient de claquer la porte de cette organisation non sans déposer sa démission. Pour la présidente du Comité syndical (PCS), c’est toute déçue des artistes musiciens de Côte d’Ivoire qu’elle a fini par prendre cette démission.

C’est par un post facebook sur son profil que la présidente du Comité syndical du Syndicat des artistes musiciens de Côte d’Ivoire a informé ce mercredi 16 mai les membres de son organisation. Sans ouvrir la brèche à une quelconque négociation, Tiane a rendu sa démission. « Chers amis et collègues du SAMCI, je voudrais ce matin vous dire avec tristesse que je ne suis plus la présidente de ce syndicat. Je suis désolée mais je ne peux pas continuer sur ce chemin qui n’est pas celui qu’on était censé prendre. Mais Dieu ouvrira certainement le chemin qui nous mènera là où nous devons aller. Pour vos préoccupations, appelez la secrétaire générale. Affectueusement. », a-t-elle écrit.

À lire cet article : À la tête du Syndicat des artistes musiciens de Côte d’Ivoire : Tiane dévoile les ambitions du SAMCI

Contactée par téléphone par Linfodrome quelques minutes après son post pour savoir les raisons qui l’ont poussée à arriver à cette résolution, l’ex-PCS s’est dit déçue des agissements de certains des membres de l’organisation. Elle a fustigé le manque d’ambition et de vision du syndicat. Le comble, a-t-elle déploré, l’entente ne règne pas au sein de l’organisation. « On ne s’entend pas. Je ne sais pas ce qu’on fait et où on veut aller. J’en ai marre, j’ai préféré rendre ma démission », s’est-elle indignée.         

Lire aussi : Tiane cogne le pouvoir : « Que nos dirigeants prennent un décret pour dire que la piraterie est un délit »

Né le 08 avril 2017 au Castel Marillac après une Assemblée générale constitutive, le Syndicat des artistes musiciens de Côte d’Ivoire s’est donnée pour but de défendre les intérêts d’ordre social, moral, économique et professionnel des musiciens de Côte d’Ivoire. Grâce à son affiliation à la Fédération internationale des musiciens (FIM), ce mouvement naissant a pu bénéficier d’un atelier de formation qui s’est déroulé du mardi 18 au vendredi 21 juillet à l’hôtel Ibis Marcory. Les postes de responsabilités du SAMCI ont été dévoilés à l’issue de cet atelier. Tiane est la présidente du Conseil syndical (PCS), N’Guessan Santa, 1er Vice-président, Kakou Honoré, 2ème Vice-président, Danielle Logou, Secrétaire générale, Jean-Aristide Dico, SGA et Nayanka Bell, Trésorière générale.  

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte