DJ Arafat jugé ce vendredi : 12 mois de prison ferme et 50 millions F Cfa requis par le Procureur, une dizaine de plaintes en attente


Ph DR

Sauf changement de dernière minute, le procès de DJ Arafat dans l’affaire du petit Marc Régis Naï battu et exposé sur les réseaux sociaux devrait connaître un tournant décisif ce vendredi. Après une première réquisition du Procureur réclamant 12 mois de prison ferme et 50 millions F Cfa de dommages et intérêts, Beerus Sama devrait être définitivement situé aujourd’hui sur le sort que lui réserve la justice ivoirienne.

Bien qu’absent du pays pour des raisons professionnelles, DJ Arafat doit avoir les oreilles tendues vers le tribunal d'Abidjan Plateau ce vendredi 25 mai 2018. Son procès à ce tribunal se poursuit sans lui. Il devrait probablement avoir le verdict de cette affaire par son conseil. Un verdict qui risque d’être très amer pour le chanteur si l’on s’en tient aux confidences à nous faites ce jour par Hervé Naï, le plaignant.

À lire cet article : Après le 2ème report du procès de DJ Arafat, le père de Marc Naï confie : « Arafat sait pertinemment qu’il paiera »

Selon Hervé Naï avec qui nous avons eu un échange téléphonique ce vendredi 25 mai 2018, DJ Arafat « est très mal barré ». À l’en croire, cela fait plus de trois fois que le chanteur brille par son absence au procès. Pourtant, explique-t-il, c’est une affaire délicate, le Procureur s’étant saisi du dossier. Aussi, explique-t-il que le verdict dudit procès sera une alerte à tous les utilisateurs des réseaux sociaux. 

Même s’il reconnaît que la « probabilité de la condamnation ferme est très faible », Hervé Naï pense tout de même que la sentence risque toutefois d’être très amère pour Beerus Sama. « Je ne suis pas pour qu’il fasse la prison ferme, mais lui faire comprendre qu’il ne devra plus refaire ça. Ainsi, prochainement, il va réfléchir par plusieurs fois avant de poser des actes », nous a-t-il confié par téléphone.

Lire aussi : Avant son procès du 30 mars, DJ Arafat dévoile : « Les parents du petit m’ont proposé un arrangement à l’amiable à 5 millions F Cfa, ce que j’ai refusé »

Le plaignant veut « que justice soit faite et que DJ Arafat paie le lourd tribu de l’humiliation donnée publiquement à son fils et par delà à toute la famille ». Plaidant pour la prison avec sursis et une amende considérable qui lui serve de leçon, Hervé Naï révèle qu’une dizaine de plaintes contre DJ Arafat sont en attente. Ces plaintes portent pour la plupart sur des faits de violence, de diffamation et de dettes impayées.

À lire aussi cet article : Après la sortie de DJ Arafat, le père de Marc Naï riposte : « Qu’on sache que mon but n’était pas du tout d’extorquer des fonds à Arafat »

DJ Arafat est poursuivi dans l’affaire « Naï » pour coups et blessures volontaires et acte de cybercriminalité. Le chanteur sera-t-il condamné à la prison ferme ? Sera-t-il acquitté de cette affaire ? Affaire à suivre! 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte