Adulé par les enfants : Safarel Obiang à la conquête des grands au Palais de la Culture de Treichville


Ph DR

Safarel Obiang va affronter pour sa première fois le Palais de la Culture de Treichville le 07 juillet prochain. Très adulé par les enfants pour ses concepts dansants, l’auteur du ‘’Grattanhou’’ veut à travers ce concert live faire son baptême du feu dans la cour des grands. Ce spectacle qui se veut à guichet fermé a le soutien et la caution des grands acteurs du couper-décaler dont Molare, DJ Arafat, Debordo Leekunfa.

Avec une carrière débutée timidement dans l’univers du couper-décaler, Safarel Obiang va très vite se faire remarquer avec ses chorégraphies et ses concepts très enlevés. Très porté sur la chorégraphie scénique, ce jeune chanteur à la corpulence de mannequin va d’ailleurs accroître sa cote de popularité sur son concept ‘’Yaya danse’’. Un concept alors revendiqué par Abou Nidal. La médiatisation de ce clash avec le concepteur de ‘’la chaussure qui parle’’ va donc être profitable à Safarel Obiang.

Très vite, il se fera remarquer par les enfants et les plus jeunes qui voient en lui un modèle. Ses chorégraphies seront imitées partout et du coup sera sollicité à tous les événements de jeunesse et surtout dans les points chauds du pays. L’émission ‘’Wozo vacances’’ confirmera la notoriété du jeune artiste. Il est donc régulièrement imité à presque toutes les manches de l’émission.

Conscient de ce qu’il est très aimé par les enfants, Safarel Obiang redouble d’ardeur au travail et enchaîne des concepts à succès. Du ‘’manger-chier’’ en passant par ses deux récents singles en date ‘’Grattanhou’’ et ‘’Tchintchin’’, il fait bouger et n’arrête pas de cristalliser les éloges sur son talent. Après donc une production chez Star Factory Music de Serge Beynaud, Safarel Obiang se retrouve chez Zoum Bak, producteur, promoteur de spectacles et patron d’une chaine de télévision et de radio.

Cette collaboration qui voit naître deux singles booste l’ambition du jeune chanteur de vouloir aller plus loin. En accord avec son nouveau producteur, il se propose de remplir à guichet fermé le Palais de la Culture de Treichville le 07 juillet prochain. Avec donc le soutien de ses aînés du couper-décaler dont le Molare, DJ Arafat et Debordo Leekunfa, Safarel Obiang espère pouvoir conquérir un autre type de public au soir de ce 07 juillet. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.  
Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte