Après leur détention: Voici comment Booba et Kaaris sont traités


Ph DR

Les rappeurs français Booba et Kaaris sont en détention depuis leur altercation survenue à l’aéroport d’Orly. Le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) a pris cette décision en raison de «l'animosité persistante entre les deux groupes ».

Booba se trouve à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis dans l'Essonne, tandis que le rappeur de Sevran (Kaaris) est à Fresnes dans le Val-de-Marne indique ladepeche.fr, en attendant d’être jugé le 06 Septembre 2018.

Les deux rappeurs seraient en cellule individuelle, dans un quartier spécifique réservé aux détenus médiatiques, pour des raisons de sécurité. «Il faut éviter de prendre des risques avec ce type de détenu. Booba est, il ne pourra pas être racketté par exemple», a expliqué une source au journal Le Parisien.

Les deux artistes, détenus ne bénéficient pas pour autant d'un traitement de faveur mais d’un confort relatif dans ces prisons. Ils ont accès à la salle de sport et ont un planning aménagé de promenades lors desquelles ils pourront côtoyer d'autres détenus protégés, des personnalités connues ou des personnes qui nécessitent une protection particulière, comme d'anciens membres des forces de l'ordre.

Horaires du passage du coiffeur, salle de musculation à disposition et services médicaux : sans être le grand luxe, le traitement de ces deux artistes s’apparentent aux prisonniers vedettes dans le milieu de la politique française, des affaires et du showbiz. Les prisonniers vedettes bénéficiaient de cellules individuelles, généralement plus grandes que celles des autres détenus et situées dans un quartier réservé de la prison. C’est un quotidien que vivent Booba et Kaaris à l'heure actuelle.

 

Philomène Yai (Stg)

Philomène YAÏ (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte