Booba devant la Cour d'appel de Paris, ce lundi, « Je regrette ce qui s'est passé et on est prêts à le payer »


Ph DR

Booba et Kaaris sont comparus le lundi 20 Aout 2018 devant la Cour d’appel de Paris avec leurs différents avocats dans le cadre de l'affaire qui leur vaut à tous les deux d'être en détention provisoire depuis le début du mois d'août.

Après la violente bagarre qui les a opposé, le mercredi 1er Aout 2018 dans un terminal de l’aéroport d’Orly, Booba et Kaaris ont été de nouveau face à face ce lundi 20 août 2018. Les deux rappeurs se sont en effet retrouvés à la Cour d’appel de Paris, où est examiné l’appel de leur maintien en détention provisoire, apprend BFM.Tv.

Devant la cour, Booba a tenu à revenir sur les faits de cette journée. « Ni moi ni le reste du groupe, on ne savait qu'on allait croiser Kaaris à l'aéroport, sinon on aurait changé nos billets d'avion » dévoile-t-il, avant d’exprimer des regrets sur la tournure qu'ont prise les choses. « Je regrette ce qui s'est passé et on est prêts à le payer », a assumé le Duc de Boulogne

Quant à Kaaris, son avocat Yacine Yacouti, a décrit les conditions d'emprisonnement de son client. « Il n'a droit à aucune vie privée en prison et des photos circulent sur les réseaux sociaux » a-t-il expliqué puis d’ajouter « une forme de harcèlement, notamment de la part des surveillants » dont serait victime le rappeur.

L’audience publique s’est tenue à 13h30. La première demande de mise en liberté avait été refusée par le tribunal correctionnel de Créteil. Dans la foulée, Booba avait retiré la sienne.

 

Philomène Yaï (Stg)

Philomène YAÏ (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte