Avant la grande cérémonie des Awards du Primud : Molare gagne une importante bataille


Ph DR

Molare a tenu son premier pari les 24, 25 et 26 août à la Place Ficgayo de Yopougon où il a vu défiler sur le podium du Festi Primud près d’une centaine d’artistes tous genres confondus. Face à un autre festival aux mêmes dates dans la commune avec pratiquement les mêmes artistes, le patron de M Group a gagné sa première bataille en attendant la grande cérémonie des Awards du Primud.  

Ce sont près d’une centaine d’artistes qui ont défilé trois jours durant sur la scène du Festi Primud à la Place Ficgayo de Yopougon. Comme promis par Molare, le festival populaire du Primud a tenu toutes ses promesses en attendant de fermer totalement ses portes avec la cérémonie des Awards le samedi 1er septembre 2018 au Palais des Congrès du Sofitel hôtel Ivoire.

À lire cet article : Festi Primud 2018 : Molare offre trois jours de show gratuits à la Place Ficgayo de Yopougon avec une centaine d’artistes

Il aura fallu au Commissariat général du Primud de renforcer sa mobilisation et sa communication pour réussir cette première étape de son organisation. Un spectacle d’envergure se déroulant aux mêmes dates dans la même commune avec des artistes de renom et de poids. Même ceux ayant été cooptés par M Group avaient également été sollicités par le Commissariat général du festival « Allons à Poy » qui avait fait ses quartiers au stade de la BAE de Yopougon. 

Sans se plaindre de la tenue de ce festival, Molare a mis en place sa grande artillerie avec la stratégie qui va avec pour drainer le maximum de monde. Parce qu’au stade de la BAE, l’affiche était très alléchante avec DJ Arafat, Debordo Leekunfa, Claire Bahi et Kedjevara qui s’étaient mis en rogne contre Molare en annonçant publication leur non adhésion à son événement.

Lire aussi : Organisation du Primud : Molare perd plus de 60 millions F Cfa

Pourquoi en sommes-nous arrivés à une pareille situation pour que deux grands événements aient lieu aux mêmes dates, aux mêmes heures et dans la même commune ? Interrogé par Linfodrome, Yannick Aka de la structure Nouvelle Soda, organisatrice du festival « Allons à Poy » a clarifié la situation. À l’en croire, c’est plutôt Molare qui à la dernière minute a décidé de faire son spectacle à Yopougon alors que le leur était déjà calé depuis février 2018.

À lire aussi cet article : De grandes révélations sur le conflit qui oppose Molare à DJ Arafat : Pourquoi Beerus Sama ne veut plus entendre parler de Primud

« Au départ, Molare voulait faire son festival à la BAE mais il s’est vu signifier qu’une société du nom de Nouvelle Soda avait payé pour les mêmes dates depuis février. Notre événement était donc déjà bien programmé depuis février. Et Molare avait prévu son événement à Koumassi et non à Yopougon. C’est donc à la dernière minute qu’il s’est retrouvé à la Place Ficgayo », nous a confié Yannick Aka. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte