Après son sacre au Primud d’or, Serge Beynaud cogne ses détracteurs : « J’étais là pour la villa et je l’ai remportée »

« Molare, tu as fait du bon travail cette année »
Ph DR

Au lendemain de sa victoire à la cérémonie de distinction et de récompense des meilleurs acteurs des musiques urbaines et du couper-décaler, Serge Beynaud a organisé une grande fête en sa résidence avec ses plus proches collaborateurs. Et en a profité pour livrer un message à ses détracteurs.

Cigare, champagne, danse, bouffe-party et adresse à ses fans étaient au menu de la fête que le nouveau lauréat du Primud d’or 2018 a organisée dimanche en sa résidence avec ses plus proches collaborateurs. Le ton était donc vraiment à la fête où Jules Beco, Falone et autres membres du staff de Serge Beynaud ne se sont pas privés d’exprimer leur joie et leur fierté pour leur « Boss » qui venait de rafler ce prix dont le plus gros lot est une villa.

À lire cet article : Primud d'or : Serge Beynaud sacré meilleur artiste de musique urbaine devant Molière, Safarel, DJ Léo, Mix, Josey

Sans censure, Beynaud et ses amis se sont donnés à la fête partageant avec leurs fans leur joie d’avoir remporté la villa mise en jeu par M Group. Très ému par cette marque d’affection de ses fans qui lui aura permis de remporter le Primud d’or, Serge Beynaud n’a pas manqué de leur traduire toute sa reconnaissance. « Merci infiniment d’avoir voté pour moi », a-t-il traduit.

Poursuivant la fête qu’il a relayée sur sa page Facebook, Serge Beynaud a implicitement répondu à tous ses détracteurs l’accusant de traîtrise ou de n’avoir pas mérité son prix. À tous ceux-là, ‘’le mannequin des arrangeurs’’ a répondu qu’effectivement en ne boycottant pas le Primud, son objectif était de remporter la villa en jeu. « J’étais là pour la villa et je l’ai remportée », a-t-il dévoilé.

Lire aussi : Vitale sacrée meilleure artiste féminine deux fois consécutives : Comment l’ex-danseuse de Meiway dicte sa loi sur le couper-décaler féminin

Saluant la bonne organisation du Primud 2018, Serge Beynaud a tenu des propos élogieux à l’endroit de Molare. « Molare, tu as travaillé cette année. Les prix sont lourds cette année contrairement aux éditions précédentes », a-t-il témoigné narguant les détracteurs du Boss de M Group avec en fond sonore l’un de ses refrains invitant à ne pas accorder de l’importance aux gens qui veulent parler.

À lire aussi cet article : DJ Arafat confie : « Safarel méritait plus que ce qu’il a eu. C’est lui qui a le plus travaillé quand j'étais en Europe »

Toujours dans sa logique de célébration de sa distinction, Serge Beynaud a présenté tous ses prix glanés depuis le lancement de sa carrière. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte