Grandes révélations sur le prix décerné à Christy B au Primud : Tout sur ce deal qui a évité à Molare une autre poursuite judiciaire


Ph DR

On en sait un peu sur la raison pour laquelle un trophée de reconnaissance a été décerné samedi 1er septembre à Christy B lors de la soirée Primud. De sources proches des deux acteurs du couper-décaler, apprend-on qu’un gros deal s’est fait entre Molare et Christy B afin d’éviter un autre feuilleton judiciaire comme celui vécu avec Linda De Lyndsay sur les Awards du couper-décaler.

Alors poursuivi en justice par Linday De Lyndsay pour plagiat après le lancement des Awards du couper-décaler, la justice venait de rendre un verdict en défaveur de Molare. Le verdict était sans appel et Molare était condamné à payer 70 millions F Cfa à la détentrice légale des Awards du couper-décaler. Aussi, lui était-il clairement indiqué qu’il n’avait plus le droit d’organiser une telle cérémonie. Même s’il fera appel de la décision, il était toutefois dans l’obligation de trouver un autre concept en attendant que les juges donnent la décision finale.

À lire cet article : Awards du couper-décaler : Molare condamné par la justice à payer 70 millions F Cfa de dommages et intérêts à Linda De Lindsay pour plagiat

Et c’est dans cet imbroglio à la recherche d’un concept novateur à même de remplacer les Awards du couper-décaler sans toutefois perdre la substance de l’événement qui accroche déjà que Molare va rencontrer Christy B. Celui-ci après plusieurs années en France décide de se baser à Abidjan pour mener des activités proches de son univers. Avec dans ses ordinateurs plusieurs projets pour booster le showbiz ivoirien, Christy B s’entoure d’abord de jeunes managers connus.

Mais de tous ses projets, un seul lui tient beaucoup plus à cœur. Celui d’organiser une grande cérémonie de distinction et de récompense des artistes ivoiriens. Un site internet qu’il nous présentera dans ses locaux à Angré Château est même lancé pour accompagner le Prix Côte d’Ivoire Music qu’il envisageait lancer. Prix Côte d’Ivoire Music récompense tous les genres musicaux. Fin prêt pour lancer le projet, il se voit confronter au problème de sponsoring parce que le budget étant colossal. Chaque artiste qui gagnait dans sa catégorie devait être récompensé d’un million F Cfa et le grand gagnant lui, repartirait avec 10 millions F Cfa.

Lire aussi : Christy B avoue : « Arafat est la preuve vivante qu'avec le couper-décaler on peut aller loin »

C’est alors que des membres de sa team lui proposent d’aller voir Molare qui aurait de grandes affinités avec des sponsors. Une fois dans les locaux de M Group, les deux acteurs du couper-décaler se mettent d’accord sur les différents pourcentages à toucher au cas où des sponsors venaient sur l’événement. Et à plusieurs reprises, indiquent nos sources, Christy B se rendra à M Group pour peaufiner ensemble les stratégies et autres plans de communication pour positionner le Prix Côte d’Ivoire Music dont le lancement était prévu pour ce mois de juillet 2018.

Entre temps, Christy B retourne en France pour voir sa famille avec la ferme conviction que M Group à son absence travaille sur son projet et voir son lancement en juillet. À preuve, prend-il un billet d’avion de trois mois avec pour retour à Abidjan en juillet. Alors qu’il s’apprêtait à rentrer sur Abidjan pour se consacrer à son projet, il sera frappé par la nouvelle triste du décès de sa mère. Les obsèques sont par ailleurs prévues en juillet à Abidjan.

C’est alors qu’il se préparait à rentrer sur Abidjan pour l’inhumation de sa génération que Christy B verra sur la page Facebook de Molare le lancement du Prix international de musique urbaine et du couper-décaler (Primud), un projet similaire au sien. Furieux de se voir ainsi floué par celui qui devait lui trouver des sponsors pour son événement, il rentre aussitôt en contact avec le patron de M Group qui lui promet un règlement à l’amiable, le tort étant déjà fait.

À lire aussi cet article : Organisation du Primud : Molare perd plus de 60 millions F Cfa

Après l’inhumation de sa mère en juillet, Christy B entame des négociations avec Molare aux fins de lui reverser la contrepartie du financement de MTN évaluée à hauteur d’une soixantaine de millions F Cfa. Mais en lieu et place du cash qu’il devrait lui verser, le commissaire général lui propose un autre deal non sans lui donner un petit cachet de consolation et réparation. Le deal étant de l’aider à organiser son prix l’année prochaine et aussi lui décerner un trophée de reconnaissance devant tous à la grande soirée du Primud. Ce qui a été fait ou du moins, une partie des engagements a été honorée.  

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte