Showbiz : Un artiste malien interdit de prestation à Bouaké


L'artiste malien, Issa Diakité dit ''Iba Montana'' dont les prestations seraient redoutées pour la violence de ses textes

L'artiste malien, Iba Montana, serait-il persona non grata à Bouaké ? À cette question, l'on pourrait répondre par l'affirmative. Alors qu'il était attendu le samedi 8 septembre 2018, à  l'ancien stade de la ville pour un concert, celui qui se fait appeler dans la langue bambara '' Gômbêlê fiman '' ou ‘’l'albinos noir’’ ou encore ''Chitanan mondé'', ‘’le filleul de satan’’, a vu son spectacle annulé au moment où il a foulé le sol de Bouaké en provenance de Bamako. Selon une source proche des autorités, le contenu des messages véhiculés par l'artiste malien aurait motivé l'annulation de son concert. 

Contacté, Kamso Ballo, le promoteur du spectacle, a confirmé la décision des autorités. Toutefois, il s'est offusqué de la manière. « Les autorités auraient dû nous informer le plus tôt possible, malheureusement c'est le jour du concert que la décision portant sur son annulation a été portée à notre connaissance. Imaginez combien coûte un spectacle pour que ce soit annulé de la sorte », a-t-il regretté. 

Iba Montana est connu pour ses textes incitant à la violence, à l'incivisme et à la délinquance juvénile. À Bamako, Issa Diabaté de son vrai nom, est réputé pour ses clips dans les quartiers pauvres où il exhibe des armes blanches. Selon des sources, l'accès à certains lieux de spectacle dans des communes de la capitale malienne lui aurait été interdit.

À Bouaké, l'annulation du concert de celui qui est considéré dans son pays comme un ''microbe '' a été vivement saluée par une partie de la population qui cherche à redorer l'image de la ville.

 

Abdoul CISSÉ,  à Bouaké  

Abdoul CISSE

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte