DJ Arafat livre des secrets sur sa réconciliation avec Molare : « L’homme pour qui j’ai donné ma poitrine pour faire la guerre avec Molare est allé lécher ses pieds »

« Personne ne peut rentrer entre Molare et moi »
« Je ne suis pas un lâche »
Ph DR

Après sa réconciliation avec Molare, DJ Arafat vient de faire le grand déballage expliquant les raisons de sa démarche. À l’en croire, cette ‘’guerre’’ entre le père de ses neveux et lui ne méritait plus de perdurer parce que « l’homme pour qui j’ai donné ma poitrine pour faire la guerre avec Molare est aller lécher ses pieds ».

Il ne souhaite pas que son geste à l’endroit de Molare en se rendant à sa résidence d’Abidjan pour se réconcilier avec lui ne devrait pas être interprété autrement. « Je ne suis pas un lâche », explique-t-il dans une vidéo en direct sur sa page Facebook. Toutefois, estime-t-il que vu les liens familiaux entre le patron de M Group et lui, il se devait d’avoir une autre approche. Pis, justifie-t-il que « l’homme pour qui j’ai donné ma poitrine pour faire la guerre avec Molare est aller lécher ses pieds ». Alors, s’interroge-t-il, pourquoi lui qui a des liens avec Molare, il devrait faire la guerre ? « C’est notre 2ème rendez-vous depuis qu’on était en guerre », a-t-il confié.

À lire cet article : Réconciliation DJ Arafat-Molare : Un gros deal de plusieurs millions passé

Pour lui, son geste est à mettre sur le compte de la maturité. « À un moment de la vie, il faut prendre de la maturité », a-t-il précisé avant de conclure que « personne ne peut rentrer entre Molare et moi ». Justifiant que « demander pardon n’est pas signe de faiblesse », Daïshikan dit avoir mené sa démarche après avoir écouté plusieurs conseils. Mais, insiste-t-il, cette réconciliation ne lui fera pas perdre de vue qu’il ne tolère pas les foutaises. « Le jour il déconne encore… », a-t-il mis en garde.

Lire aussi : Lâché par Debordo Leekunfa, DJ Arafat se réconcilie avec Molare : Une paire de lunettes pour célébrer leur amitié retrouvée

Confiant qu’il a plusieurs challenges à relever dont la sortie le 28 décembre de son album et son concert le 29 décembre, DJ Arafat avoue avoir mis son honneur et sa dignité de côté pour se réconcilier avec Molare et aussi parce que son défunt père le lui avais demandé. « Mieux vaut avoir son plus grand ennemi à côté de soi que loin. (…) Je l’ai fait pour mon père qui m’a demandé de baisser les armes », a-t-il justifié.

À lire aussi cet article : Pour fragiliser DJ Arafat, Debordo Leekunfa se rapproche de Molare : Le Daïshikan isolé casse le prix de ses tickets

De son côté, apprend-on que Molare se prononcera après le direct de DJ Arafat au cas où il retournerait la situation en sa faveur. Il apporterait une réplique sanglante, dit-on, si DJ Arafat tentait de le ridiculiser.  

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte