Et c’est reparti pour le Femua 12 : Plusieurs innovations annoncées


Ph DR

Le Commissariat général du Festival de musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) a procédé jeudi 14 mars à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire au lancement de l’édition 12 en présence de plusieurs personnalités dont les ministres ivoiriens de la Culture et de la Francophonie, de la Promotion de la Jeunesse et du ministre Burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme. Une cérémonie au cours de laquelle d’importantes innovations ont été dévoilées par le Commissaire général, A’Salfo.

Plus grand festival culturel de la Côte d’Ivoire, le contenu de la 12ème édition du Femua plein d’innovations a été dévoilé par A’Salfo. Ces innovations, a fait savoir le Commissaire général commencent à partir du logo qui a pris en compte la thématique de la présente édition, « genre et développement ». C’est d’ailleurs pour être en conformité avec ce thème que le Commissariat général a équilibré le nombre d’artistes devant livrer des concerts. Au total 16, ce sont huit femmes et huit artistes hommes qui feront partie de cette nouvelle expédition pour respecter la règle de la parité.

À lire cet article : Avant le lancement jeudi du Femua 12 : A’Salfo boucle d’importants partenariats

Au nombre des innovations, a poursuivi A’Salfo, le Burkina Faso est le premier pays à faire son entrée au Femua pour le compte des pays invités. Une journée et une nuit lui seront dédiées en vue de mettre en avant ses valeurs culturelles. Aussi, désormais tous les soirs à compter du mardi 23 au jeudi 25 avril, des concerts seront donnés au stade de l’Injs en collaboration avec le sponsor Solibra. En somme, ce sont 26 grands spectacles qui seront produits. Autre innovation, ce sera le carnaval pour la clôture du festival à Anoumabo le dimanche 28 avril. Enfin, après Korhogo l’édition dernière, c’est Gagnoa qui recevra le festival.

Comme à l’accoutumée, le Femua 12 aura dans ses grandes articulations des actions sociales dont l’inauguration de l’école Magic System de Gagnoa le 28 avril et l’inauguration du centre d’accueil pour orphelins de Bingerville avec le partenaire Hopes Holding. Le Femua Kids, le carrefour jeunesse, le Femua sport et les concerts à l’Institut français, à l’Injs et à Gagnoa figurent au nombre des grandes articulations du festival, a présenté A’Salfo.

Une vision saluée par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman qui a félicité le Commissaire général et son équipe d’avoir institué et pérennisé le Femua, aujourd’hui, a-t-il dit « est devenu un patrimoine national ». Il a par ailleurs vanté le Femua qui « est organisé par un groupe d’artistes et qui est le plus grand festival sur le continent porté par des artistes ». Relevant même que ces artistes, Magic System, plutôt que de faire leur auto-promotion « font la promotion d’autres artistes ».

Lire aussi : Après le réchauffement climatique et l’immigration clandestine, A’Salfo engage le Femua sur la question du genre : La Première Dame à l’honneur 

Quant à son homologue du Burkina Faso en charge de la Culture, des Arts et du Tourisme, il a exprimé toute la reconnaissance du gouvernement du Burkina Faso à l’endroit du Commissariat général d’avoir porté son choix sur son pays comme invité d’honneur de cette 12ème édition. « Nous allons assurer notre part pour la réussite de cette édition. Nous allons tout mettre en œuvre pour que la fête soit belle. Nous viendrons avec une très forte délégation », a-t-il promis.

Sponsor leader du festival, jean-Charles Fourrier de la Direction marketing de Mtn CI s’est réjoui de partager les mêmes valeurs que le Femua. Toute chose, a-t-il traduit, a conduit sa direction à s’associer au festival. En outre, s’est-il réjoui de la thématique de cette édition axée sur la parité du genre qui à l’en croire est une réalité prônée par son groupe.

À lire aussi cet article : Recevant en audience le Bureau de l'UJOCCI, A’Salfo rassure : « Il n’y a pas de raison que je ne travaille pas avec l’Ujocci »

Avec plus de 500 emplois générés, plus de 200 000 festivaliers et plus de 200 journalistes nationaux et internationaux à l’édition dernière, le Femua 12 se tiendra du 23 au 28 avril à l’Injs Marcory et à Gagnoa. Avec pour marraine Mme Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, la présente édition abordera le thème du « genre et développement ». Oumou Sangaré, Josey, Allah Thérèse, Molière, Chantal Taïba, Kérozen, Kaaris, Mani Bella, Chidinma, Fémi Kuti, Extra Musica, Buravan, Mulukuku DJ et Maria Bissongo sont les grosses affiches de cette édition. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte