Polémiques autour de Tara Gueye, Maurice Bandaman tranche : « Que cesse cette polémique sur la nationalité de notre ambassadrice »


Polémiques autour de Tara Gueye, Maurice Bandaman tranche : « Que cesse cette polémique sur la nationalité de notre ambassadrice »
Ph DR

Recevant le Comité Miss Côte d’Ivoire et les lauréates du concours ce mercredi 19 juin à son cabinet sis au Plateau, Maurice Bandaman a souhaité que cessent les polémiques sur la nationalité de Tara Gueye, Miss CI 2019, car déshonorantes pour le pays.

Maurice Bandaman s’est voulu clair sur la polémique autour de la nationalité de Tara Gueye, Miss CI 2019 qui a vu le jour au lendemain de son sacre au Palais des congrès du Sofitel hôtel Ivoire. Absent pour raisons de santé lors de lafinale du concours, le ministre de la Culture et de la Francophonie qui recevait en audience le comité présidé par Victor Yapobi s’est prononcé sur la question. Exprimant son soutient et celui du gouvernement ivoirien à Tara Gueye, Maurice Bandaman a souhaité que cessent les polémiques sur la nationalité de la Miss CI 2019.

À lire cet article : Miss CI : La 4ème dauphine hospitalisée

« Je voudrais exprimer tout mon soutien et celui du gouvernement à Miss Tara Gueye et souhaiter que cesse cette polémique sur la nationalité de notre ambassadrice », a-t-il affirmé. Selon le premier responsable de la culture ivoirienne, cette polémique n’a pas lieu d’être, la nationalité ivoirienne s’acquérant de plusieurs façons notamment par la naissance d’un parent ivoirien ou la naturalisation. « Nos concitoyens savent et nous le rappelons qu’est ivoirienne toute personne née d’un parent ivoirien ou qui obtient la nationalité ivoirienne par naturalisation. Nos concitoyens savent aussi que la Côte d’Ivoire, notre beau pays, est un pays de rencontres, de brassages et de métissages et c’est ce qui fait notre beauté et notre force. Nous devons donc être fiers de notre pays, de notre métissage culturel, ethnique, racial et soutenir notre Miss et ses dauphines », a-t-il justifié.

Lire aussi : Après son élection, Tara Gueye : « J’ai des épaules solides »

Félicitant le Comité Miss CI qui depuis de nombreuses années travaille à la célébration de la beauté féminine ivoirienne, Maurice Bandaman a également prodigué quelques conseils aux Miss. À l’en croire, elles doivent mettre leurs beautés au service de plusieurs causes en défendant des valeurs. « La femme n’est pas seulement que belle pour son physique, elle est belle aussi et surtout parce qu’elle porte des valeurs, celles relatives à la bonté, la générosité et le courage. Chères sœurs, soyez donc des ambassadrices de ces valeurs qui rassemblent, unissent dans ce beau pays qui a tant besoin de la communion et de l’union entre toutes ses filles et tous ses fils », a-t-il conseillé non sans souhaiter tous ses vœux de succès aux lauréates dans l’exercice de leur mandat. Aussi, pour les encourager à bien mener leur mandat, Maurice Bandaman a donné la somme de 1,5 million F Cfa aux cinq Miss avec des livres d’une valeur 300 000 F Cfa, le tout d’une valeur totale de 1,8 million F Cfa.

À lire aussi cet article : Miss CI et Éléphants de Côte d’Ivoire : La montée en puissance des binationaux

Au nom de la délégation qu’il conduisait, Victor yapobi a traduit sa reconnaissance au ministre de la Culture et de la Francophonie non sans ajouter qu’il était important pour lui et son comité de passer à son cabinet présenter officiellement les Miss à son ministre de tutelle vu qu’il n’avait pas eu la possibilité d’assister à la finale du concours. Quant à Tara Gueye, elle a exprimé son admiration pour Maurice Bandaman pour le travail qu’il fait pour la culture et la jeunesse. « C’est un honneur pour nous d’être reçue par vous. Je suis admiratrice devant ce que vous faites pour la culture et la jeunesse de ce pays », a-t-elle témoigné. Étaient présentes à cette audience, Miss Tara Gueye, ses 1ère, 2ème et 4ème (dont l'état de santé s'est amélioré) dauphines. La 3ème dauphine étant en examen, le président Victor Yapobi s'est excusé pour son absence. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte