Debordo Leekunfa vire au Zouglou et s’attaque à DJ Arafat : « Nous, on n’est pas dans la monotonie »


11/07/2019
Debordo Leekunfa vire au Zouglou et s’attaque à DJ Arafat : « Nous, on n’est pas dans la monotonie »
Ph DR

Très attendu après plusieurs reports, Debordo a enfin sorti depuis le mercredi 10 juillet son single ‘’Spécialité ivoirienne’’. Dans cette œuvre aux parfums de Zouglou ou d’ambiance facile, Debordo dévoile son admiration pour ce rythme musical notamment ses acteurs qu’il cite nommément. Dans lan chute de cette chanson, Opah la Nation s’attaque à ses détracteurs dont DJ Arafat.

Attendu sur le front du couper-décaler, Debordo Leekunfa a carrément viré au Zouglou où il ressuscite les premières heures de ce genre musical, dribblant ainsi tous ces mélomanes qui s’apprêtaient à comparer son œuvre à celles de ses rivaux du couper-décaler. Fortement influencée par le Zouglou ou l’ambiance facile, Debordo Leekunfa essaie toutefois de faire un clin d’œil au couper-décaler avec quelques bribes de ‘’Roukaskas’’.

Ce voyage au cœur des sonorités et mélodies ayant marqué les années 90, Debordo Leekunfa le justifie par sa polyvalence se targuant d’avoir plié la concurrence quand bien même il a décidé d’aller à son rythme. « La concurrence est déjà pliée, je vais à mon rythme (…) Nous on chante en douce, c’est-à-dire qu’on est polyvalent », se vante-t-il. 

Arrangée par Bébi Philip, ‘’Spécialité ivoirienne’’ fait l’éloge de ces ‘’grands du Zouglou’’. Des noms couramment chantés par les artistes Zouglou s’y retrouvent à profusion. Joss Men Joss, Guillaume Soro, Blé Goudé, L’enfant Posso, A’Salfo, Angelo Kabila, Aimé Zébié, Siro…, sont salués par Opah la Nation confirmant son amour pour ce rythme musical et ses acteurs incontournables. 

Comme pour ne pas perdre sa place au couper-décaler pour avoir viré sur cette chanson au Zouglou, Debordo Leekunfa s’attaque à son rival DJ Arafat à la fin du morceau. Probablement pour susciter le débat et créer le buzz autour de sa chanson, il prend le soin de lancer des piques à son plus grand rival. Conscient que la réaction de DJ Arafat suivra pour créer de l’engouement et de la curiosité autour de sa ‘’Spécialité ivoirienne’’.

« Nous, on n’est pas dans ‘’moto-nie’’ », lance-t-il faisant allusion à ‘’Moto-moto’’ de DJ Arafat avant de se corriger. « Eh, pardon, monotonie », conclut-il avant de fermer la chanson avec la signature de Bébi Philip. 

Pendant ce temps, DJ Arafat menace de son côté de signer son retour après la sortie très récente de ‘’Moto-moto’’. Une grande tournée dans plusieurs communes d’Abidjan est annoncée avec la sortie de ‘’Kong’’.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2