Affou Kéita fait des confidences : « Mon papa était un grand marabout (...), voici mon fétiche »

« J’ai trois bagues »
« Je demande pardon à Dieu… »
29/07/2019
Affou Kéita fait des confidences : « Mon papa était un grand marabout (...), voici mon fétiche »

L’artiste-chanteuse Affou Kéita a fait des confidences sur sa carrière et n’a pas manqué de lever un coin du voile sur sa vie privée…

Affou Kéita a fait une récente sortie. L’artiste-chanteuse à la voix envoutante s’est confiée au confrère « Gbich » n°1028 du 25 au 31 juillet 2019. Un entretien dans lequel elle parle de sa carrière, mais aussi de sa vie hors des scènes.

Interrogée sur certaines pratiques, notamment le fétichisme, elle a d’abord fait savoir qu’elle ne fait « jamais le fétiche », avant de reconnaitre que les femmes Mandingues comme elle, adorent ça : « Oui, mais je n’ai pas dit que les gens ne font pas le fétiche. Tout le monde n’est pas pareil sans vouloir offenser qui que ce soit. D’abord la première chose que l’on remarque, pour celui qui fait cela, c’est lorsque tu regardes les doigts de celui qui fait ça, tu vas trouver qu’il porte des bagues en argent blanc »

Affou Kéita a confié qu’elle-même porte trois bagues. « Moi, j’ai trois bagues. Ma bague de mariage, et j’ai deux bagues en or », a-t-elle affirmé avant de préciser qu’elles lui ont été offertes par son père : « Ces deux bagues, c’est mon père qui me les a offertes le jour de mon 7ème jour de naissance, là où ils m’ont donné le nom Affou Kéita. Je n’ai pas de fétiche. Mon fétiche là, c’est de me lever à 2 heures du matin, pour prier mon Dieu. C’est Dieu qui est mon fétiche »

Et à propos des informations faisant croire que son papa était un grand marabout ? L’artiste-chanteuse répond : « Ah oui, c’est vrai, il l’était. Quand je dis marabout, il partait au travail le matin, mais il ne sortait pas de la maison sans lire le Coran. Moi, je ne suis pas partie à l’école, le matin, quand je me réveille, si j’ai un rendez-vous, je fais ma prière. Je demande pardon à Dieu avant de sortir »

Affou Kéita a aussi ajouté que son foyer se porte bien. « Mon foyer se porte bien. C’était juste une turbulence. Mais aujourd’hui, ça va. Je savais qu’un jour, les choses rentreraient dans l’ordre ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte