Ariel Sheney avoue : « C’est avec regret et amertume que je ne serai pas présent aux lieux indiqués pour les obsèques de DJ Arafat »

« Je porte mon deuil et je traduirai cela en musique ce soir à 20h GMT »
« Il incarne pour nous jeunes, un modèle de réussite »
28/08/2019
Ariel Sheney avoue : « C’est avec regret et amertume que je ne serai pas présent aux lieux indiqués pour les obsèques de DJ Arafat »
Ph DR

Ariel Sheney vient de confirmer dans un post sur sa page Facebook qu’il ne sera pas présent sur les différents lieux où se dérouleront les obsèques de DJ Arafat. Et ce conformément à la volonté des ‘’Chinois’’ et du staff de DJ Arafat.

Je souhaiterais avant tout propos, présenter mes condoléances les plus sincères et attristées à l’ensemble du Peuple de Côte d’Ivoire, à la famille de la musique Africaine et particulièrement à la famille du défunt « DJ ARAFAT » mon mentor. Je suis très peiné et choqué par cette disparition tragique, de celui qui portait haut et fort la musique coupé-décalé. Il incarne pour nous jeunes, un modèle de réussite. C’est une grosse perte pour le milieu artistique au niveau mondial ! Aussi, avons-nous appris officiellement la tenue des obsèques nationales les 30 et 31 Aout 2019.

J’ai été contacté spontanément par les musiciens qui jouaient avec « DJ ARAFAT » dont j’ai été le chef d’orchestre, pour rendre hommage à Mon illustre Père dans la musique, selon les codes artistiques requis. Grande fut notre surprise d’apprendre de manière concordante que, le staff de l’artiste et certains fans, refuseraient catégoriquement de voir certaines personnes au stade Félix HOUPHOUET BOIGNY, dont moi en tête de liste. Je suis consterné et très abattu par cette nouvelle qui m’a été confirmé hier.

Je tiens à remercier l’ensemble du comité d’organisation des obsèques de feu « DJ ARAFAT » avec à sa tête Mr KENZO CASHMONEY, pour le travail accompli et pour le don de soi. C’est la culture ivoirienne qui gagne ! Nous voulons prendre à témoin, l’ensemble du peuple IVOIRIEN, les autorités IVOIRIENNES, et le milieu culturel ivoirien.

La musique est un facteur de rapprochement des peuples et non de division. J’en appelle aux devanciers et à tous les acteurs culturels, mettons-nous au service de la COHESION !!!!! Le respect et l’humilité sont des valeurs que j’ai retenues de ma collaboration avec le « DAÏSHI » et pour rien au monde, ma présence devrait être source de trouble.

C’est donc avec regret et amertume que je ne serai pas présent aux lieux indiqués pour les obsèques de « DJ ARAFAT ». J’ai mal, mais j’ai pour obligation de respecter les principes et la volonté de tous et de chacun. La mémoire d’un défunt est sacrée !!!!! Je porte mon deuil et je traduirai cela en musique ce soir à 20h GMT !!!!! « Un artiste ne meurt jamais »

ADIEU PAPA

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome