Burida : L’Assemblée générale suspendue par une décision de justice, une grave crise à l’horizon


27/09/2019
Burida : L’Assemblée générale suspendue par une décision de justice, une grave crise à l’horizon
Ph DR

Après une requête en annulation déposée à la justice par le mouvement ‘’Légalité et transparence’’ présidé par David Tayorault, le président du tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau a ordonné la suspension de l'Assemblée générale élective du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida) prévue ce samedi 28 septembre 2019.

Alors qu’on croyait la crise au Burida terminée, voilà qu’une autre affaire vient de ressurgir. Et le respect des dates des échéances électorales que le ministère de la Culture et de la Francophonie tenait tant à respecter risque d’être un mirage. Une grave crise juridique se profilant à l’horizon. La première crise qu’on croyait pourtant avoir réglé vient de faire place à une autre crise, cette fois juridique. 

De fait sur la base de plusieurs irrégularités constatées lors de l’élection des membres des différents collèges, le mouvement ‘’Légalité et transparence’’ présidé par David Tayorault a déposé une requête en annulation auprès du tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau. Dans une ordonnance en date du 26 septembre, la justice a conclu à la suspension de l’Assemblée générale du Burida prévue pour ce samedi 28 septembre. 

Pour aboutir à l’annulation comme demandé par le mouvement ‘’Légalité et transparence’’, ceux-ci devront fournir d’autres éléments de preuves ainsi que l’institution. Toute chose qui va encore plonger le Burida dans une crise avec cette bataille juridique.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Pétition LIBAN (2)

1 | 2

 

Videodrome