Avant le lancement du Femua 13, A’Salfo rassure : « Nous allons montrer à la Côte d’Ivoire que la culture peut unir »

« Nous devons tous contribuer à l’apaisement en Côte d’Ivoire en cette année d’élection »
22/02/2020
Avant le lancement du Femua 13, A’Salfo rassure : « Nous allons montrer à la Côte d’Ivoire que la culture peut unir »
Ph DR

Avant le lancement le 12 mars 2020 au Sofitel hôtel Ivoire de la 13ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), A’Salfo, le commissaire général dudit festival a rassuré vendredi 21 février 2020, à l’occasion d’une signature de convention avec l’un de ses partenaires, de l’important rôle que devra jouer la culture dans l’apaisement en Côte d’Ivoire en cette année d’élection.

Les préparatifs du Femua 13 avancent. Les équipes de Gaou Productions et de la Fondation Magic System avec à sa tête A’Salfo se sont rendues vendredi 21 février 2020 à la zone industrielle de Koumassi dans les locaux de la société Plastica pour la signature d’une convention de partenariat dans le cadre de la 13ème édition du Femua. Les deux entités qui avaient déjà signé une convention de partenariat d’un an lors du Femua 12 ont renouvelé leur confiance pour l’édition à venir. Mais cette fois, avec de nouvelles clauses et un plus grand apport du partenaire au niveau du social où il offrira au compte de la Fondation Magic System une école.       

A’Salfo a au nom de ses collaborateurs salué la responsabilité sociétale de son partenaire dont le partenariat a positivement évolué à cette édition-ci du Femua. Soulignant que dans le cadre de cette nouvelle convention, Plastica offrira une école, le commissaire général du Femua a relevé que son partenaire en plus d’acompagner des projets culturels comme le Femua permet à des milliers d’ivoiriens d’avoir des emplois. 

« Avec ce qui s’est passé l’année dernière dans le cadre de notre partenariat sur le Femua 12, nous avons jugé utile de reconduire ce partenariat qui était gagnant-gagnant avec cette année encore plus de contributions de notre partenaire qui en en plus de nous accompagner financièrement et matériellement accepte de nous accompagner sur le volet social. C’est avec joie et plaisir que toute l’équipe de Gaou Productions est là pour consolider ces liens de fraternité, d’amitié. Merci pour le renouvellement de la confiance. Vous permettez à des milliers d’ivoiriens de travailler certes, ce qui est une responsabilité sociétale très élevée, mais en plus vous accompagnez des projets comme le nôtre », a-t-il exprimé à Abass Badrédine, son partenaire. 

Conformément à la thématique du Femua 13, ‘’paix et développement’’, A’Salfo a rassuré de sa volonté à contribuer à l’apaisement et à la paix en Côte d’Ivoire en cette année d’élection à travers son festival. « C’est un Femua 13 qui va avoir lieu dans une année d’élection où tous, nous devons contribuer à l’apaisement en Côte d’Ivoire. Avec toutes les délégations qui viendront de partout des quatre coins du monde, nous allons montrer à la Côte d’Ivoire que la culture peut unir », a-t-il rassuré. 

Quant à Abass Badrédine, il s’est réjoui de la fructueuse collaboration entre son entreprise et Gaou Productions. À ses hôtes, il a rassuré de son engagement à voir grandir davantage le Femua d’où son soutien à ce projet qui à l’en croire est noble. Il a souhaité à la Côte d’Ivoire une année électorale tranquille. « C’est notre devoir d’accompagner le Femua surtout cette année où le thème se rapporte à la préservation de la paix en Côte d’Ivoire en cette année électorale », a-t-il traduit. 

Le Femua 13 se déroulera du 14 au 19 avril 2020 à Abidjan et à Grand-Bassam. Le Sénégal est le pays invité d’honneur. Les grandes articulations et les différentes innovations de cette édition seront dévoilées le jeudi 12 mars au Sofitel hôtel Ivoire.    

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome