Concert ''Festival du Rouler Moutou'' : Retour gagnant pour Meiway


17/12/2012
Concert ''Festival du Rouler Moutou''
Frédéric Ehui Meiway a encore confirmé, samedi dernier 16 décembre, tout le bien que tous les amateurs de bonne musique disent de lui.

C'était lors du concert dénommé ''Le festival du Rouler Moutou'', qu'il a donné au palais de la culture. La salle Anoumabo, d'une capacité de 4000 places, a refusé du monde pour l'occasion. Afin de tenir le public en haleine, une bonne brochette d'artistes, une vingtaine environ, a assuré la première partie du spectacle. Lorsqu'à 22h, le professeur M23 apparaît sur la scène, dans un décor féérique fait de lumière et de fumigène, c'est le délire dans la salle. Sanglé dans une tenue aux couleurs gaies, celui que l'on surnomme aussi le Génie de Kpalèzo enchaîne coup sur coup ''Coucouwélé''(un hymne à la paix, au pardon et à la réconciliation) ''Kodjo Kodjo Tiré'', ''Awolowolo'', ''Golgotha'', ''Assétou''(extrait de son nouvel album), ''Monogaga''. C'est la folie.

Toute la salle danse, exulte dans une ambiance surchauffée. La communion avec ses fans est totale. Lorsque le dernier des Fédérés lance à son public :''Vous m'avez manqué'', c'est l'hystérie. Des fans, composés en grande majorité de femmes aux formes généreuses, envahissent constamment la scène pour esquisser des pas de Zoblazo avec leur idole ou fredonner des airs de titres à succès de l'artiste.

Après 1h30 de show, le professeur Awolowo fait un break afin de permettre aux partenaires et autres sponsors du concert de communiquer. Lorsqu'il revient sur scène 15 mn après, Meiway arrache à nouveau des cris de joie à ses fans. Habillé cette fois d'un body blanc-noir brillant et d'un pantalon collant noir, l'artiste passe en revue des tubes tels que ''Vis-à-vis'', ''Ayibébou'', ''Death Society'', ''Abidjan Godéba''. Le public est en extase. Vient enfin l'instant tant attendu, l'instant du ''Rouler Moutou''.

Partout dans la salle, les ''Moutou'' mais aussi les ''bobara fini'' se mettent à rouler au rythme de déhanchements endiablés. Des femmes dites rondement belles, avec ont investi la scène pour une démonstration démentielle du ''Rouler Moutou''. Les amateurs de ''bonne chair'' se sont bien rincés les yeux. C'est sur les notes d'un autre tire à succès, ''Ma folie'', que Meiway a dit aurevoir à ses fans et a quitté la scène. Il était 00h30mn.

Franck SOUHONE

code photo : MEIWAY
Légende : Meiway a fait le show(Ph : Nord-Sud)

Encadré : Meiway, comme du vin qui se bonifie

Le demi-siècle de présence sur terre qu'il totalise ne semble avoir aucune incidence sur lui. Bien au contraire, Meiway a donné l'impression d'avoir encore 20 ans, tant il débordait d'énergie sur scène. Comme du vin, il se bonifie au fil des années. Meiway du haut de ses 50 ans, n'a en tout cas rien perdu de sa superbe. A ce concert, il a étalé tout son talent de grand artiste-chanteur et ses qualités de danseur hors pair. A preuve, il a esquissé des pas de danse en vogue actuellement dans le pays, imposés par la génération coupé-décalé. Le concept du ''Rouler Moutou'' du digne représentant des N'zima, qui célèbre les femmes fortes, a fini de convaincre sur son ingéniosité et sa source d'inspiration intarissable. Aujourd'hui au sommet de son art, Meiway compte au nombre des artistes ivoiriens qui font la fierté de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique. Chapeau l'artiste.

Franck SOUHONE

Franck Souhoné

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2