Bock Festival 2018 : Solibra met la culture ivoirienne à l’honneur durant trois jours de show à Bouaké


Permettre aux populations ivoiriennes en l’occurrence celles de la ville de Bouaké de partager leur amour pour la culture nationale autour du produit phare de la Solibra, à savoir la Bock. C’est l’objectif de la Bock Festival qui a pris ses quartiers à l’ancien stade de  Bouaké du vendredi 5 au lundi 07 octobre 2018.

L’escale bouakéen de la 10e édition de la fête de la bière dénommée Bock festival, en référence à la fameuse bière Bock de Solibra s’est ouverte le vendredi 5 octobre 2018 à l’ancien stade de la ville. Pour cette étape, la deuxième du genre, la Société de Limonaderies et de Brasseries d’Afrique (Solibra) a vu grand. C’est un show géant avec une vingtaine de maquis qui a été offert aux populations de Bouaké.

Selon Landry Diambra, Directeur de la Division Marketing de Solibra, il s’est agi pour la Solibra de traduire ainsi ses remerciements aux populations ivoiriennes pour la fidélité à ses produits en l’occurrence la Bock, à ce jour rattachée à la culture ivoirienne. En effet a-t-il expliqué, il est importait pour la Solibra, de permettre à l’ensemble des populations de toutes les localités de bénéficier de la Bock festival, devenue une véritable institution à Abidjan au cours des 10 dernières années. « Solibra c‘est une entreprise nationale. Nous distribuons nos produits partout en Côte d'Ivoire, donc il est important d’aller vers nos consommateurs là où ils sont pour leur dire merci. Aujourd’hui, la ville de Bouaké a été choisie. Demain nous iront à San-Pédro et le clou du spectacle à Abidjan en décembre. Tout au long de l’année, ils ont consommé nos produits. Aujourd’hui Solibra décide de leur rendre la monnaie en leur disant merci pour leur fidélité. L’essentiel pour nous, c’est vraiment de récompenser nos consommateurs », a-t-il expliqué.

L’ancien stade de Bouaké n’a pas désempli au cours de ces trois jours, le public ayant répondu massivement au rendez-vous de la Solibra et des dizaines d’artistes triés sur le volet.

Kedjevara Dj, les As du Zouglou, Mulukuku et Bob de Narr ont ouvert le premier soir sur les chapeaux de roue. Ont suivi Vitale, Magnifik, Suspect 95, Ismaël Isaac et Révolution qui ont justifié le choix des organisateurs en maintenant la température élevée le samedi. Cela, en dépit de la fine pluie qui s’est abattue sur le stade. Une pluie qui n’a aucunement entamé l’ardeur des « Bockôliseurs » et des responsables de la Solibra qui ont sous la pluie battante, partagé des moments de joie sous les hits du moment. Pour une apothéose, celle de la Bock festival 2018 à Bouaké, a été de celles qui se conteront longtemps.

Le show a été assuré par Force de frappe, Tnt, Ramatoulaye et Dj Mix qui ont littéralement embrasé le stade. Ces derniers ont saisi l’occasion pour saluer l’appui de la Solibra aux artistes et à la culture ivoirienne en général.

Promotion de la culture. On peut le dire sans peur de se tromper, la Bock Festival 2018 pour l’étape de Bouaké a été une véritable lucarne pour la musique et la culture ivoirienne en général. En effet, les artistes choisis par la Solibra pour égayer les populations de Bouaké durant ces trois jours étaient de divers genres, de générations, et de catégories. Outre les artistes en vogue, des artistes de générations précédentes auteurs de tubes, des artistes humoristes, des artistes en herbe locaux, ont tous bénéficié de cette fête pour, les uns, communier avec leur public, et les autres, promouvoir leur art. Diversité et partage étaient donc des festivités de ce week-end.

Efforts. Les petits plats étaient mis dans les grands pour assurer cette escale Bouakelaise de la fête de la bière. L’accès gratuit au site, pour permettre à l’ensemble des populations d’y prendre part mais aussi et surtout la sécurité qui était tout à fait de mise. De gros détachements des forces de police, de gendarmerie, des forces de sécurité du stade étaient à pied d’œuvre pour la sécurité et la fluidité du trafic.  « Le Bock Festival ne pouvait pas se dérouler sans qu'il y ait une sécurité totale. Ce sont environ 110 gendarmes, 60 gros bras, 50 policiers, 20 éléments de la Croix Rouge, 20 éléments du GSPM avec des engins à eaux et 2 unités du Ccdo qui ont été déployés pour apporter assistance aux festivaliers en cas d'incident », ont appris les responsables de la Société initiatrice. Un aspect qui n’a pas échappé aux festivaliers. « Je n’étais jamais venu à cette fête, mais pour cette première fois, je suis très content. La sécurité surtout est garantie. On est à l’aise. Merci à Solibra pour cela. », a expliqué André Kouadio, chauffeur de moto-taxi.

Un espace Vip a été aménagé pour certains invités avec une aire en face de la scène et un chapiteau climatisé pour les plus discrets qui pouvaient toutefois apprécier le show sur des écrans prévus à l’intérieur. Les nombreux jeux organisés par la Solibra ont également été le lieu pour les festivaliers de repartir avec de nombreux lots allant des gadgets à l’effigie de l’entreprise, aux boissons notamment la Chill by Bock et la Bock 25 cl. La visite effectuée auprès des gérants de maquis par le Directeur Commercial & Marketing, Julien Zayro lui a permis d’enregistrer la satisfaction de ces derniers qui ont salué les efforts de la Solibra en matière de logistique, de l’appui et de bonne collaboration, pendant et en dehors même du festival. « Pour les éditions qu’on a vu ici à Bouaké, vraiment nous sommes satisfaits. Les clients sont là, les offres sont intéressantes, tout va très bien et l’organisation est au top», a signifié M. Kouadio.

L’installation de toilettes mobiles, d’une unité en charge de la salubrité, rien n’a été omis par l’organisateur pour le bonheur des populations de Bouaké et des amoureux de la Bock.

Marlène BOKO

Marlène BOKO

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte