Revue de la presse : les lignes ont bougé entre le Pdci et le Rdr


Photo d'illustration

C'est par l'inhumation de Cheick Tioté, que les Ivoiriens ont démarré la semaine.

 Mort brutalement le 5 juin 2017 en Chine, l'ex-footballeur international a été inhumé dimanche 18 juin 2017 en présence d'une foule nombreuse au cimetière de Williamsville à Abidjan. Le joueur âgé de 30 ans a été victime d'un arrêt cardiaque lors d'une séance d'entraînement avec son club Beijing Enterprises (2e div. chinoise). Après cet épisode triste, le débat politique a refait surface. Les propos de l'ancien président dans ''Jeune Afrique'' a fait réagir la classe politique. Au nom de l'alliance conclue avant la présidentielle de 2015 au profit de la candidature unique d'Alassane Ouattara, Konan Bédié avait affirmé que le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix (Rhdp), qui rassemble plusieurs partis dont celui du président de la République, aura un candidat et il sera issu de son parti, le Pdci.

La direction du Rassemblement des républicains (Rdr) s’est aussitôt réunie, le 20 juin 2017, à la rue Lepic, à Abidjan-Cocody. Au cours de cette réunion, Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim du Rdr, et les membres de son Secrétariat ont donné leur position sur la question de l’alternance en 2020. Le Rdr s’est dit étonné de la résurgence du débat qui avait été clos par les présidents Bédié et Ouattara. C'est au plus fort de cette ''guéguerre'' que l'ancien président français Nicolas Sarkozy a été reçu par le président ivoirien, Alassane Ouattara, au Palais présidentiel au Plateau, le mardi 20 juin 2017. M. Sarkozy déclaré que les Ivoiriens devaient être fiers du travail accompli et des progrès enregistrés par leur pays, qui est devenu un exemple pour l'Afrique et le monde, après des années difficiles marquées par la crise post-électorale de 2010.

Après plus de trois ans d’absence, Kouadio Konan Bertin dit KKB, frondeur de la première heure au Pdci-Rda, a fait son retour à la maison du parti, à Cocody.

Autre élément, l'affaire de ''cache d'armes'' à Bouaké. Face à l’impatience de certains Ivoiriens depuis l’épisode de Bouaké, le procureur de la République près le Tribunal d'Abidjan-Plateau est monté au créneau. Selon lui, 15 personnes à savoir le mis en cause Kamaraté Souleymane dit ''Soul To Soul'' et des officiers supérieures des forces armées de Côte d’Ivoire (Faci) ont été auditionnées. La détention et l’entreposage d’armes de guerre sont punis de peines allant de 10 à 20 années d’emprisonnement, a rappelé le procureur Richard Adou. Côté religion, la nuit du destin célébrée dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 juin 2017 aura marqué les esprits.

Du côté de la grande mosquée de la Riviera à Cocody, l’imam de la mosquée de la Riviera Bonoumin de Cocody, Ousmane Diakité, a demande aux autorités ivoiriennes d’éviter l’enrichissement illicite, car non seulement le Coran l’interdit formellement, mais le bien mal acquis ne profite jamais. Il a fait cette exhortation en présence du chef de l’État, Alassane Ouattara. Débuté le 27 mai, la date de la fin du ramadan sera déterminée lors de la nuit du doute, ce samedi où les musulmans sauront si la fête marquant la rupture du jeûne aura lieu le dimanche ou le lundi, indique-t-on. Bonne fête de l'Aid-El Fitr à tous les musulmans de Côte d'Ivoire et du monde entier. A samedi prochain.

Cyrille DJEDJED

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Cyrille Djedjed

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte