Revue de presse : Certains pleurent, d'autres rient !


Photo d'illustration

Et rebelotte ! La politique a repris ses droits. La politique politicienne. La haute politique à l'ivoirienne, avec ses péripéties et ses incertitudes. Nous y sommes de plain-pied, cette semaine.

Une semaine marquée par de grands actes politico-administratifs. Les plus marquants, c'est la suspension, mercredi 12 juillet 2017, au Conseil des ministres, de l'ex-ministre Jean-Louis Billon de son poste de président du Conseil régional du Hambol. Le porte-parole adjoint et secrétaire exécutif chargé des études et de la propagande du Pdci-Rda ne présidera plus aux destinées de sa région. Le président de la République et son gouvernement en ont décidé ainsi. Une sanction pour ce cadre du Pdci élu sous la bannière Rdr et qui a regagné son parti d'origine. Mais surtout une décision sur fond de querelle politique, des reproches ayant été formulés à l'encontre du porte-parole du Pdci pour avoir tenu des propos mal appréciés par les dirigeants du parti au pouvoir. Jean-Louis Billon n'est pas le seul cadre du Pdci qui a perdu son poste cette semaine.

Avec lui, il y a le vice-président du parti septuagénaire, Emmanuel Niamien N'goran, neveu du président Henri Konan Bédié, qui quitte la tête de l'Inspectorat d'Etat, limogé par le chef de l'Etat. Jeudi 13 juillet, la nouvelle est tombée aussi crue pour des proches du président de l'Assemblée nationale (Pan), Guillaume Soro. Méité Sindou a été démis de son poste de premier responsable du Secrétariat national au renforcement des capacités. Tout comme le directeur général de la Loterie nationale de Côte d'Ivoire, Issiake Fofana, ancien directeur des Affaires administratives et financières de l'ancien Premier ministre Gillaume Soro, qui part, lui, avec l'un de ses conseillers, Karim Ouattara. La purge n'est vraisemblablement pas finie. Jusqu'à hier vendredi 14 juillet 2017, des têtes continuaient de tomber. A l'image de Konaté Zié, une autre proche du Pan, remercié du Conseil du café-cacao.

A ceux-là, on reproche leur activisme suite aux propos qu'ils ont tenus à l'occasion de la sortie officielle de l'Union des Soroïstes (Uds), un mouvement qu'ils ont créé pour susciter la candidature de leur mentor aux prochaines élections présidentielles. Pendant que certains pleurent (!), d'autres rient. C'est de cela qu'il s'agit avec les nouveaux nommés. Notamment l'ancien ministre Théophile Ahoua N'doli, ex-directeur du cabinet du vice-président de la République, Daniel kablan Duncan, qui remplace, depuis ce vendredi, son camarade de parti, Niamien N'goran, à la tête de l'Inspectorat général d'Etat. Au niveau de la Haute autorité pour la bonne gouvernance, le président Seydou Elimane Diarra, étant indisponible pour raison de maladie, il est remplacé par l'ancien ministre Ngolo Fatogoma Coulibaly, un haut cadre du Rdr.

Quand le président par intérim du Conseil constitutionnel, Koné Mamadou, est, lui, confirmé à son poste. Parmi ces heureux, l'on n'oublie pas l'ascension de l'ex-Dga de la Lonaci, Dramane Coulibaly, annoncé à la succession de son ancien supérieur hiérarchique. Des heureux et des débarqués. Une semaine pleine qui vient de faire des malheureux mais aussi des heureux. A Bouaké, la situation reste mi-fugue mi-raisin. Avec des démobilisés qui grognent toujours, mais dans l'ombre. Dans la capitale du Centre, ce sont des militaires qui se sont illustrés, en faisant une descente musclée, mercredi dernier, sur le camp de la gendarmerie pour réclamer la libération de deux de leurs camarades. Ils réussiront même à prendre deux gendarmes en otage, qu'ils échangeront avec la libération de leurs frères d'armes le lendemain jeudi. Un jeudi heureux aussi pour les 3 démobilisés arrêtés à Bouaké et à Adzopé, qui ont, de même, recouvré leur liberté.

 

F.D.BONY

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte