Revue de presse: Attaques, précision et indépendance


Photo d'illustration

Cette semaine aura été éprouvante pour les forces de sécurité ivoiriennes. Un mystérieux commando a décidé de mettre à rude épreuve le système de sécurité ivoirien par un harcèlement qui ne dit pas son nom.

Après l'attaque spectaculaire de l'école de police, à l'issue de laquelle des personnes ont été appréhendées, il y a eu celle de Fresco, dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 juillet 2017. La semaine s'achève avec cette autre attaque, cette fois, à Adzopé, dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 août 2017. Les assaillants utilisent pratiquement le même mode opératoire. Neutralisation des forces de sécurité, puis braquage, parfois, de régies financières. A part Abidjan où certaines dispositions ont été prises, à l'intérieur du pays la tâche paraît plus compliquée à cause, notamment, du sous-équipement des forces de sécurité et l'effet de surprise des assaillants.

La semaine a aussi été marquée par la sortie très médiatisée du leader du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié. De retour de Paris, où il a pris part à la remise du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix et profité pour se reposer un tant soit peu, Bédié a lâché une phrase à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan. Phrase, qui a diversement été appréciée, sinon interprétée. Un confrère avait voulu savoir si 2020 était négociable pour le Pdci-Rda. Et le leader du vieux parti de répondre d'un ton tranchant que « 2020 n'est pas négociable, ni pour le Pdci, ni pour tout autre parti politique (...) ».

La phrase, telle que comprise, piquait l'allié principal, le Rassemblement des républicains (Rdr), et partant, le chef de l’État, Alassane Ouattara. Surtout que des cadres du vieux parti ont enfilé la tunique de l'alternance en 2020 au profit du Pdci, qu'ils exhibent tous les jours aux yeux du Rdr, qui commence à manifester son agacement. Que s'est-il passé entre le dimanche 30 juillet et le jeudi 3 août pour que Bédié fasse repréciser sa pensée, par le biais de son porte-parole, Kobenan Kouassi Adjoumani ? On n'en sait rien, pour l'instant. Toujours est-il que le Sphinx de Daoukro a replacé sa phrase dans son contexte, pour éviter tout malentendu, surtout que le président Ouattara a la main lourde, en ces temps. Les limogeages en cascade sont là pour le témoigner. Limogeages particulièrement douloureux pour le chef du Parlement, Guillaume Soro, qui voit plusieurs de ses proches éjectés de leurs postes dans l'administration.

Sur Soro, un cousin de Kassoum Bamba alias Kass, redoutable chef de guerre tué pendant la rébellion, a fait des révélations, le lundi 31 juillet. Seydou Bamba, c'est de lui qu'il s'agit, a annoncé une rencontre entre le président de l'Assemblée nationale et le camp Abou Drahamane Sangaré. L'information a été confirmée par le secrétaire général de la fédération Fpi de Gagnoa, Djika Diokri, jeudi 3 août dernier. Soro devrait rencontrer M. Sangaré sous peu. Pendant ce temps, le président officiel du Fpi, Pascal Affi N'guessan, est convoqué à Paris par un proche de Gbagbo pour ''usage illégal du logo du Fpi''. Le leader du Fpi serait à la manœuvre pour régler le problème à l'amiable.

La semaine s'achève aussi sur une bonne note : la remise des prix d'excellence aux personnalités qui auront marqué l'année dans leurs domaines de compétence. Ce prix est accompagné d'une enveloppe de 10 millions de Fcfa. De quoi donner le sourire aux récipiendaires. Il faut noter que ces prix sont remis à la veille de la fête de l'indépendance. La Côte d'Ivoire aura 57 ans le lundi prochain, jour férié. Un long week-end en perspective pour les Ivoiriens, qui ne bouderont pas leur plaisir. Pourvu qu'il n'y ait plus de bruit d'arme et que tout se passe dans le calme. A la semaine prochaine.

 

Y.DOUMBIA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Yacouba Doumbia

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte