Revue de presse: La Tabaski en ligne de mire


La communauté musulmane de Côte d'Ivoire célébrera la fête de la Tabaski ou l'Aïd El-Kébir le vendredi 1er septembre prochain, ont annoncé, jeudi 24 août dernier, le Conseil supérieur des imams (Cosim) et le Conseil des imams sunnites (Codis).

En prélude à la fête de la Tabaski, et dans le cadre de la lutte contre la vie chère, le gouvernement ivoirien a pris des mesures pour supprimer les faux frais sur le convoyage des ovins et des bovins. Ces mesures ont été communiquées mardi 22 août dernier, par le directeur général du commerce intérieur, Aimé Koizan, à l’issue d’une rencontre avec les acteurs de la filière bétail-viande. Selon M. Koizan, pour l’acheminement du bétail en Côte d’Ivoire, seuls les frais liés au contrôle sanitaire des animaux aux postes frontaliers sont autorisés. Ces montants, qui s’élèvent à 150 F cfa par tête d’ovin et 250 F cfa par tête de bovin, a précisé le directeur général du commerce intérieur, donnent droit à la délivrance d’un laissez-passer sanitaire par les services vétérinaires.

L'Aïd El Kébir, il faut le dire, n'occulte en rien les activités sur l'ensemble du territoire ivoirien. Ainsi en politique, le Rassemblement des républicains prépare activement son troisième congrès qui aura lieu les 9 et 10 septembre prochains au Palais des sports à Treichville. Dans cette perspective, un autre pas a été franchi, le mercredi 23 août, au siège du parti présidentiel à la rue Lépic à Cocody, avec la remise officielle des documents de travail de ce congrès par la commission scientifique que dirige Lemassou Fofana. Pendant ce temps, un malaise semble s’installer au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) avec la dénonciation des propos ''tendancieux et attentatoires à l’unité nationale'' par l’Amicale des Forces nouvelles. ’'Votre discours est dangereux’’ et est un ‘’acte de trop’’, réagit le parti présidentiel.

En économie, le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, continue ses visites de travail dans les structures sous sa tutelle. Jeudi 24 août, il était à la direction générale des Impôts où il a demandé aux agents d’aller plus loin dans l’informatisation des services.

En société, les épreuves écrites du Brevet de technicien supérieur a démarré le lundi 21 août et prendront fin aujourd'hui samedi 26 août. Ce sont 49.943 candidats, toutes filières confondues, qui affrontent les épreuves dont les résultats seront connus le lundi 18 septembre prochain.

Les sports ne sont pas en reste. Le sprinteur ivoirien Ben Youssef Meïté a raté d’un cheveu le trophée de diamant de la Diamond League 2017, jeudi soir, à Zurich (Suisse), lors de la grande finale du 100m masculin, terminant sa course à la 2è place avec un chrono de 9’’97, à seulement quelques millièmes de secondes derrière le Britannique Chijindu Ujah. Marie-Josée Ta Lou, l’autre Ivoirienne en lice pour cette 1ère grande finale de Zurich, s’est contentée de la 3è place au 200m en réalisant un chrono de 22’’09. En football, pour la double confrontation contre les Panthères du Gabon en matches comptant pour la 3ème et 4ème journée des éliminatoires du Mondial 2018, prévu en 2018 en Russie, Marc Wilmots, le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, a rendu publique, jeudi 24 août 2017, une liste de 24 joueurs convoqués dont Yao Kouassi Gervinho, Max Alain Gradel et Salomon Kalou. Outre ces trois cadors de la sélection Ivoire, il y a le retour de Brice Dja Djédjé et la montée en sélection de Horthalin Blé Zadi, le gardien de but de l’Africa Sport d’Abidjan, le seul joueur évoluant dans le championnat national ivoirien. La semaine se termine toujours avec les congés du gouvernement et notamment du chef de l'Etat qui a choisi, lui, d'aller se reposer en France. La France, où l'a rejoint le président de l'Assemblée nationale, qui y passe un séjour privé.

 

Cyrille DJEDJED
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

Cyrille Djedjed

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte