Revue de presse : Soro plane sur l'actu


C'est une semaine politiquement tendue qui se referme.

Lundi, Koné Kamaraté Souleymane alias Soul to Soul, chef du protocole du président de l'Assemblée nationale, a répondu à une énième convocation de la Brigade de recherches, dans l'affaire de la découverte d'une cache d'armes à Bouaké au mois de mai dernier.

Le chef du protocole de Guillaume Soro a été déféré devant le parquet puis écroué à la prison civile d'Abidjan. Certes, les multiples interpellations de Soul to Soul avaient laissé entrevoir pareille suite, mais peu de personnes, sur les bords de la lagune Ebrié pensaient que le bras droit de Guillaume Soro pouvait être incarcéré. Dans le camp du député de Ferké, l'indignation était totale. Les écrits incisifs se sont multipliés autant que les démonstrations de colère. Le coupable était tout trouvé : Alassane Ouattara qui verrait en Guillaume Soro un obstacle à son agenda politique. Amer, Sidiki Konaté, fidèle de Soro, a évoqué une « épuration » dans le camp de son leader ; Moussa Touré, communicateur en chef de Guillaume Soro, concluait, de son côté, à une « guerre entre le camp Ouattara et le camp Soro » avec pour objectif « la suprématie d'un groupe sur l'autre pour la présidentielle de 2020 ».

Dans la foulée, la rumeur sur un projet de déstabilisation du président de l'Assemblée nationale a refait surface, des internautes s'imaginant une réunion à cet effet, à la résidence d'un baron du Rassemblement des républicains (Rdr). En conférence de presse, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a assuré qu'il n'y a jamais eu, à sa connaissance, une réunion visant à destituer Soro. Dans une interview à Jeune Afrique, la toute nouvelle secrétaire générale du Rdr, Kandia Camara, affirme- comme Bruno Koné- ne pas avoir connaissance d'un projet de destitution de Soro. Mme Camara joue l'apaisement et souligne que Guillaume Soro est « légitime » à son poste.

A Abidjan, la longue absence du député de Ferké alimente les conversations et fait dire à un certain nombre que l'ex-leader estudiantin ne reviendra peut-être plus en Côte d'Ivoire...L'intéressé séjourne, depuis jeudi, en Russie, où il prend part à une réunion internationale. Sur les réseaux sociaux, Soro diffuse de petites vidéos. Dans un de ces enregistrements, diffusé vendredi sur sa page facebook, on le voit en Russie, décontracté, échangeant avec des compatriotes. Il signe aussi des textes qui, sous l'apparence religieuse, décortiquent l'actualité. Guillaume Soro a sa façon de communiquer…

L'actualité a été ponctuée par la libération des étudiants, arrêtées récemment lors de manifestations conduites par la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire.

On n'oubliera pas les obsèques de l'ancien ministre des Sports et du Commerce, ponte du Pdci Dabogert Banzio. Le défunt a reçu l'hommage de la nation et du Pdci. Ce samedi, Banzio sera inhumé à Tinhou, son village natal. Que son âme repose en paix !

 

Kisselminan COULIBALY

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte