Revue de presse : Ouattara et Soro à la Une !


Encore une semaine hyper dominée par Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale, mais surtout par les relations entre ce dernier et Alassane Ouattara, le chef de l’État.

Une info de La Lettre de Continent, reprise par la presque totalité des tabloïds ivoiriens, mentionne que les deux personnalités, au terme de plusieurs semaines de brouille, se sont parlé au téléphone. Guillaume Soro, qui a eu un séjour prolongé en Europe, n'avait, selon toute vraisemblance, pas maintenu le contact avec Alassane Ouattara. La question que de nombreux observateurs se sont posée était celle-ci : qui du numéro 1 ivoirien et de son ex-dauphin a eu l'initiative de l'appel téléphonique ? Les versions, justement, varient, selon que l'on interroge l'entourage de Soro ou celui de Ouattara. « Peu importe l'appelant, conçoivent certains Ivoiriens, pourvu que les deux personnalités se parlent ».

Guillaume Soro, récemment en Russie, était annoncé pour ce samedi, à Abidjan. Une rumeur a cependant laissé croire que ce retour, fixé dans un communiqué de l'Assemblée nationale, était hypothétique.

Alassane Ouattara était, lui, en début de semaine au Ghana voisin, pour une visite d'amitié et de travail de quarante huit (48) heures. Le président ivoirien et son homologue ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, ont signé, mardi 17 octobre, un Accord de partenariat stratégique entre leurs deux pays. L'accord vise à insuffler une nouvelle dynamique à la coopération ivoiro-ghanéenne. Il porte, entre autres, sur les domaines de la défense et de la sécurité, de l’économie du cacao, des mines et de l’énergie.

Sur le plan judiciaire, la procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a évoqué la situation ivoirienne, dans un entretien exclusif avec l'envoyé spécial de Fraternité Matin à La Haye. Si Fatou Bensouda ne minimise pas les récentes révélations de Médiapart impliquant que la procédure à l'encontre de Laurent Gbagbo aurait été biaisée, la procureure de la Cpi note que les « allégations » des médias « n'atténuent en rien la gravité et la sévérité des accusations de crimes contre l'humanité » auxquelles l'ex-chef d’État doit répondre.

A Abidjan, la naissance du premier président ivoirien, feu Félix Houphouet Boigny, a été commémorée. S'il était encore en vie, le géant de Yamoussoukro aurait eu 112 ans à la date du 18 octobre 2017. A la paroisse Saint-Jean de Cocody, une messe a été dite en a mémoire. Henri Konan Bédié, qui préside aux destinées du Pdci-Rda, parti fondé par Félix Houphouet-Boigny, a déclaré que l'ex-chef d’État fut « un homme exceptionnel ».

L'information sur l’épidémie de peste porcine a créé un sentiment de peur-panique dans de nombreux foyers. Le ministère des Ressources animales et halieutiques a dû rassurer les populations quant aux mesures prises suite à l’épidémie de peste porcine africaine qui sévit à Ferké, dans le Nord. «  La consommation et la vente de porcs ne sont pas interdites en Côte d'Ivoire, en dehors des localités infectées. Ces mesures ne concernent que les localités touchées », a déclaré le Dr Zoumana Méité Anliyou, directeur de cabinet du ministère des Ressources animales et halieutiques. Suffisant pour rassurer les consommateurs de viande de porc !

 

Kisselminan COULIBALY

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte