Revue de presse : Bédié et Affi se parlent


La rencontre entre le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Affi N'Guessan, et celui du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, du 24 janvier 2018, à Cocody, aura marqué les esprits cette semaine.

Une rencontre préparée dans le plus grand secret par les cabinets des deux hommes. Officiellement, la forte délégation du Fpi s’est rendue chez Henri Konan Bédié pour lui présenter ses vœux. Mais, en fait, le Fpi, dit-on, est allé sonder le terrain en vue d’une future collaboration qu’il appelle de ses vœux. « Nous avons compté avec lui hier. Nous allons compter avec lui aujourd’hui et nous devons compter avec lui demain», a indiqué M. Affi.

A peine cette rencontre terminée que la présidente du Rassemblement des républicains (Rdr), Henriette Dagri Diabaté, est allée souhaiter, le lendemain jeudi 25 janvier 2018, ''bonne année'' au ''Sphinx de Daoukro'' à son domicile privé de Cocody-Ambassades.

Loin de tous ces bruits, le président Alassane Ouattara s'est envolé vendredi 26 janvier 2018, pour la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, où il prendra part au 30è Sommet de l’Union africaine (Ua) prévu pour dimanche et lundi.

Avant de rallier Addis-Abeba, le chef de l’État ivoirien a mis de l'ordre dans les affaires intérieures. Recevant jeudi la presse pour une cérémonie de présentation des vœux du nouvel an au palais de la présidence, à Abidjan-Plateau, Alassane Ouattara a demandé que l’annexe fiscale 2018 soit suspendue pour être «revue».

Autre chose, les partisans de l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, ne sont pas sortis de l'auberge. Vendredi 26 janvier 2018, Michel Gbagbo a été condamné à six mois de prison ferme et à 500.000 francs CFA d'amende pour "complicité de divulgation de fausses nouvelles", a annoncé son avocat, Me Rodrigue Dadjé.

Côté éducation, les nouvelles ne sont forcément pas bonnes. Lundi 22 janvier 2018. L'Ecole primaire publique Abraham s'est écroulée, à Dabou, et a fait un mort et plusieurs blessés. Suite à cet incident, le gouvernement a dépêché une délégation, conduite par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, dans la localité du drame. Elle a remis, séance tenante, au nom du chef de l’Etat, cinq millions de francs Cfa, destinés à la famille éplorée, aux blessés, à la chefferie traditionnelle, aux femmes et aux jeunes du village. L’État a même décidé de réhabiliter toutes les écoles du village.
Le sport n'est pas en reste cette semaine. La crise à la Fédération ivoirienne de football s'exporte. Ainsi, les différents acteurs de la crise qui secoue le football ivoirien se retrouveront très prochainement à Zurich, sur invitation de la Fifa, afin de discuter des mesures à prendre pour surmonter la situation actuelle. A samedi prochain.

 

Cyrille DJEDJED

Cyrille Djedjed

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte