Revue de presse : Une mort à élucider ; les Africains quittent la Russie


Si la semaine dernière a été surdominée par la crise des inondations, celle s'achevant a été clairement marquée par l'affaire du petit « Konan Excel », du nom d'un garçon d'environ trois ans découvert mort dans une résidence du Groupement foncier, un quartier de Marcory.

Le drame s'est produit le mercredi 20 juin 2018 et a eu un retentissement rappelant l'affaire du « Petit Bouba », fin février dernier. Sur les réseaux sociaux, certains ont cru déceler un « crime rituel ». S'en est suivi le lynchage médiatique de l'homme d'affaires Abdoulaziz Alpha Djiré, chez qui le petit Excel a trouvé la mort. D'autres, en revanche, se sont montrés circonspects, préférant attendre les conclusions de l'enquête. L'affaire a véritablement déchaîné les passions. La fille d'Alpha Djiré tente, dans une vidéo, de disculper son père, tandis que la mère du petit Excel, dans une autre vidéo, soulève des questions sur la disparition de son fils.

Dans l'affaire de l'effondrement d’un immeuble à Yamoussoukro, ayant fait 10 morts, le gouvernement est monté au créneau. En conférence de presse, son porte-parole, Bruno Nabagné Koné, a expliqué, sur la base des premiers éléments de l'enquête, que le propriétaire de l’immeuble n’avait pas de permis de construire et, plus grave, avait passé outre les mesures d’arrêt des travaux ordonnées par la mairie et le ministère de la Construction. Le maître d'ouvrage, Kouassi Bénihoua Théophile, a été placé sous mandat de dépôt. Séka Atsé Camille, un député, concepteur du plan du bâtiment, est convoqué, le 6 juillet 2018, chez le juge d’instruction. Mme Amin Cho Rosalie épouse Yobouet, propriétaire de l’immeuble, en fuite, est, quant à elle, « activement recherchée ».

Autre actualité : l'enrôlement électoral, ou, plus précisément, la révision de la liste électorale. Débutée le lundi 18 juin, l'opération s'est achevée le dimanche 24 juin 2018. Selon les chiffres communiqués par la Commission électorale indépendante, ce sont, au total, 915.801 requérants qui se sont présentés dans les centres d'enrôlement.

On notera l'arrivée de la dépouille du journaliste Pol Dokoui, mort en exil le 6 juin 2018. Sa dépouille a été accueillie à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny, mardi 26 juin.

En sport, la Coupe du monde de football se poursuit… sans les Africains. Aucune des cinq nations du continent présentes en Russie n'a pas pu franchir la phase des poules. Les Africains se lamentent : certains fustigent un manque d'efficacité de la part des joueurs ; d'autres, agitant la thèse du complot, accusent la Fifa et l'arbitrage. Quoi qu'il en soit, cette Coupe du monde ne sera pas africaine.

 

Kisselminan COULIBALY

 

 

 

Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte