Revue de presse : Drame au Plateau, le nouveau gouvernement se fait attendre


C'est une nouvelle semaine riche en évènements qui se referme. Elle a été marquée par un drame survenu, mardi 3 juillet 2018, au Plateau, précisément à la cité administrative. Le Professeur Sandrine Vallée Polneau, fonctionnaire au ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, est morte après une chute du 13e étage de la Tour C.

Si de nombreuses versions laissent croire à un suicide de cette agrégée en Bio statistique, les circonstances non encore élucidées du drame, inclinent à la circonspection. L'époux de la défunte, Roger Polneau, dans un entretien exclusif à Soir Info, met en cause la ministre de la Santé et de l'Hygiène publique : Sandrine Polneau aurait été « dans un état dépressif » parce que la tutelle « refusait » de signer son acte de nomination alors qu'elle avait été promue chef de service de l'information médicale au Chu d'Angré. La version du veuf est contrebalancée par les autorités du ministère. Gueye Idrissa, directeur général du Chu d'Angré relève que la nomination est un processus, et que la défunte n'était pas seule dans son cas. L'enquête devrait faire la lumière sur cette affaire.

A côté de ce drame qui a cristallisé l'attention, un fait divers, dans le milieu hospitalier, a constitué un temps fort de l'actualité. Une vidéo montrant un homme nu, manifestement souffrant de priapisme, est devenue virale sur les réseaux sociaux. La scène aurait été filmée au Chu de Cocody. Les autorités hospitalières mènent les investigations afin de trouver les responsables de cette fâcheuse situation.

En politique, des cadres du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), favorables au parti unifié-Rhdp, ont lancé, mardi 3 juillet, un courant dénommé « Sur les traces d'Houphouet-Boigny ». Ces cadres, dont plusieurs membres du gouvernement sortant, se proposent d'expliquer les enjeux du Rhdp « pour la stabilité, la paix et le développement harmonieux de la Côte d’Ivoire ». Dans un communiqué de presse, Henri Konan Bédié, chef du Pdci, réprouve le nouveau courant. Il en appelle au sens des responsabilités de « l’initiateur de ce mouvement et ses comparses et les invite à se ressaisir pour préserver le Pdci-Rda des dérives opportunistes préjudiciables à sa cohésion ».

Au lendemain de la création de « Sur les traces d'Houphouet-Boigny », le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, a dissous le gouvernement, et reconduit aussitôt, son fidèle lieutenant, Amadou Gon Coulibaly dans les fonctions de Premier ministre. Ce dernier est censé former une équipe avec des personnalités issues du Rhdp et de la société civile. A la date du samedi 7 juillet 2018, le nouveau gouvernement est toujours attendu.

Kisselminan COULIBALY

 

 

 

Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte