Revue de presse : Parti unifié et affaire « Aguib Touré » !


D'un point de vue politique, la semaine qui se referme a été marquée par l'assemblée générale constitutive du parti unifié baptisé Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). La grande réunion a eu lieu, lundi 16 juillet 2018, au Sofitel hôtel Ivoire, à Abidjan-Cocody. Alassane Ouattara, chef de l’État et président d'honneur du Rassemblement des républicains (Rdr), a été plébiscité dans la fonction de président du nouveau parti.

La particularité de cette Ag constitutive a été la non-participation du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) de Henri Konan Bédié. En crise ouverte avec son allié houphouétiste, qui ne l'a d'ailleurs pas consulté avant de mettre en place le nouveau gouvernement, l'ex-chef d’État a boudé la réunion du 16 juillet, se contentant d'y envoyer « trois observateurs ». Et si, officiellement, le Pdci n'a pas pris part à l'Ag sur le parti unifié, des militants de ce parti, amenés par Adjoumani Kouassi Kobenan, initiateur de « Sur les traces d'Houphouët-Boigny », étaient bien présents au Sofitel hôtel Ivoire.

Alassane Ouattara, dans son discours de président du parti unifié, a indiqué qu'il ne souhaitait pas que le Pdci soit «cassé en bloc pour venir au Rhdp». Henri Konan Bédié, manifestement sourd aux appels de son...allié, a réaménagé son secrétariat exécutif, en prenant le soin d'exclure les ministres Pdci ayant accepté d’intégrer le gouvernement Gon du mardi 10 juillet 2018.

En politique encore, la date des élections locales (régionales et municipales couplées) est désormais connue. Ce sera le 13 octobre prochain ! La Commission électorale indépendante (Cei) a procédé, vendredi 20 juillet, à la remise officielle de la liste électorale provisoire aux partis politiques. Les électeurs pourront faire les vérifications nécessaires en attendant la liste définitive.

Sur le plan socio-religieux, le Conseil supérieur des imams (Cosim) de Côte d’Ivoire a fini par rompre le silence dans l'affaire de l’imam Aguib Touré. Ce guide religieux est détenu à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) depuis le mardi 10 juillet, pour « propos incitant à la haine, à la discrimination religieuse et tribale ».

Le Cosim assure être en contact avec Aguib Touré- qui ne fait pas partie de ses membres- et appelle les autorités judiciaires à « un traitement diligent, juste et équitable » du dossier.

Sur la scène africaine, en République Démocratique du Congo (Rdc), Joseph Kabila s'est engagé, jeudi 19 juillet, à « respecter la Constitution », sans toutefois situer sur son avenir politique. Si la Constitution lui interdit un troisième mandat lors de la présidentielle du 23 décembre prochain, M. Kabila entretient le flou sur ses intentions à moins d'une semaine du dépôt des candidatures.

 

Kisselminan COULIBALY

 

Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte