Une menace de boycott plane sur les élections locales : Ce que disent les députés RDR du retrait du PDCI du parti unifié


Ph DR

Le début des dépôts des candidatures pour les élections couplées municipales-régionnales est annoncé pour ce mardi 14 août 2018, à la veille de la célébration de la fête de l’Assomption. Une information majeure qui barre la Une du quotidien pro-gouvernemental ‘’Fraternité Matin’’.

Pour permettre à tous ces aspirants de constituer des dossiers solides, le confrère dévoile « la liste des pièces à fournir » afin de ne pas voir sa candidature rejetée par la Commission électorale indépendante (CEI). Même si avec l’ouverture des dépôts de candidature pour lesdites élections tout semble bien parti pour voir aboutir le processus, ‘’Le Quotidien d’Abidjan’’ émet toutefois des réserves quant à une participation effective de l’opposition ivoirienne à ces joutes.

À lire cet article : Revue de la semaine : Ouattara et Simone Gbagbo en vedette

« Les élections municipales et régionales seront-elles reportées ? », peut-on lire en couverture de ce quotidien proche du FPI. Pour le confrère, tout porte à croire qu’une grande partie de l’opposition ivoirienne et de la communauté internationale n’est pas partie prenante pour ces élections. Dans le contenu de son article, ‘’Le Quotidien d’Abidjan’’ justifie cette interrogation par un argumentaire défendu par ‘’Ensemble pour la démocratie et la souverraineté’’ (EDS).

Selon ce mouvement politique regroupant plusieurs partis de l’opposition, le gouvernement ivoirien doit satisfaire d’abord à un préalable avant d’envisager l’organisation de ces joutes électorales. « L’opposition avait conditionné sa participation à toute élection par la réforme en profondeur de la CEI, la libération des prisonniers de la crise postélectorale et le retour des exilés. Ces revendications ayant été satisfaites par l’ordonnance de l’amnistie prise par le Chef de l’État, EDS exige que les élections locales se déroulent après la réforme de la CEI pour permettre à tout le monde de participer aux échéances », a justifié EDS quant à ce report évoqué.

Lire aussi : La Côte d’Ivoire fête l’anniversaire de son indépendance et la libération de Simone Gbagbo

Dans la dynamique du parti unifié, les députés RDR ont produit une déclaration pour « encourager Ouattara à dialoguer avec Bédié » selon ‘’Fraternité Matin’’. Et pour ‘’L’Expression’’, de grandes décisions ont été arrêtées à l’issue de cette rencontre entre parlementaires du RDR. C’est probablement dans cette même dynamique de maintenir le dialogue entre le PDCI et le RDR que le l’intérim d’Akossi Bendjo après sa destitution de la mairie du Plateau a échu à Yapi Jacques, anciennement conseiller municipal issu du PDCI.

Toujours dans la ferveur des nominations, le nouveau préfet d’Abidjan, Tohbi Irié Vincent a pris fonction. Il remplace l’actuel ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité.

À lire aussi cet article : Le show d’Amadou Gon, le coup fatal des orpailleurs clandestins, Soro attendu sur le parti unifié

En espérant que l’actualité du jour vous aura marqué, nous vous souhaitons une bonne fête d’Assomption et à demain pour une autre revue de presse !  

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte