Les élections approchent, la presse menace


Bonjour chers internautes et bienvenue à votre revue de presse de ce vendredi 14 septembre 2018. Bonne lecture et bon début de week-end.

Les élections municipales et régionales du 13 octobre prochain continuent d’alimenter l’actualité de ce vendredi 14 septembre 2018.

Le Patriote titre à ce sujet : « Elections municipales et régionales : Pourquoi le processus est irréversible ». Le quotidien rappelle le caractère irréversible de l’opération devant conduire à ce scrutin comme stipulé dans la Constitution. « Tous ceux qui le désirent ont fait acte de candidature. Et comme on peut le constater, après la publication de la liste de candidats retenus le mardi dernier, les principaux partis politiques ainsi que de nombreux indépendants participeront à ces joutes électorales », soutient le confrère.

Notre voie s’y est intéressé avec en titre : « Elections municipales et régionales : Comment le Fpi est dans la course ». Le confrère indique que le Fpi sera bel et bien en lice pour les prochaines échéances électorales avec deux listes. Le président même du parti, Pascal Affi N’Guessan sera en compétition dans la région du Moronou quand le vice-président du parti, Louis Gloris Kouassi ira lui à la chasse aux voix pour décrocher le conseil régional du Gboklê. « Aux élections municipales, el parti conduit 12 listes sur 201 communes à conquérir. Mais le constat est que par ses candidatures, le parti se présente dans presque toutes les communes du Moronou », souligne l’organe proche de l’opposition.

La même actualité est relayée par L’Inter chez qui on lit : « Elections locales : La Jpdci annonce un sit-in au siège de la Cei ». Cyrille Djedjed y fait savoir que la jeunesse Pdci (urbaine et rurale) fera un sit-in, devant le siège de la Cei « dans les plus brefs délais pour exiger la reforme immédiate et sans délai d cette commission ». Une manifestation qui devrait voir la présence d’autres acteurs dont la jeunesse Eds avec laquelle la Jpdci conjuguent ses efforts depuis quelques semaines.

Presse !

L’actualité est également mouvementée du côté de ceux qui la relaient. En effet, un mouvement des éditeurs de presse s’annonce la semaine prochaine. On lit à ce sujet à L’Expression : « Secteur des médias : Le Gepci décrète une ‘’journée presse morte’’ le lundi 17 septembre 2018 ». Le journal explique que la réorientation de l’aide publique à l’impression n’est pas du goût des éditeurs de presse qui ont décidé de le montrer à l’occasion d’une journée dite de la presse morte le lundi prochain. Le Syndicat national des professionnels de la presse de Côte d’Ivoire (Synapci) appuiera cette action.

Le Temps aussi traite du sujet. « Suppression de l’aide à l’impression, dette : Une journée presse morte, lundi », marque l’organe de presse. La mauvaise distribution des journaux sur l’étendue du territoire national fait également partie des griefs soulevés par le Gepci, à l’occasion de cette conférence à laquelle a assisté le confrère. « Nous ne sommes pas en train de quémander quoi que ce soit. Nous demandons tout simplement à l’Etat de respecter ses engagements vis-à-vis de notre secteur. Vous savez cela se fait dans bien d ‘autres pays », rapporte le journal.

 

Alassane SANOU

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte