Sangaré décède, Gbagbo reprend les rênes du FPI et promet d'aller jusqu'au bout


Gbagbo pleure Sangaré

L'actualité nationale de ce lundi 05 Novembre 2018 est dominée par le décès de Sangaré Aboudrahamane, président par intérim du FPI, des suites d'une opération chirurgicale.

«Le FPI est encore en deuil: Sangaré s'est éteint samedi», barre en noir à sa Une de ce lundi, le quotidien Notre Voie, qui annonçe une serie d'hommages au disparu. Pour le journal, c'est une mort de trop au sein du FPI surtout après les décès de Firmin Kouakou, du Pr Raymond Abouo N'Dori et de Marcel Gossio récemment.

«Gbagbo pleure Sangaré», informe Le Quotidien d'Abidjan qui rapporte les propos de Laurent Gbagbo depuis sa cellule de La Haye. «Tu as tenu jusqu'au bout, je te promets que je tiendrai jusqu'au bout(…) Merci, merci, merci le grand combattant de la liberté», indique le journal. Proche du FPI, le journal ''Le Temps'' tente d'expliquer «Pourquoi Gbagbo suspend tout» au FPI.

En fait, reprenant un communiqué fait à Paris le 03 Novembre, le Président Gbagbo, vu cette ''douloureuse circonstance'', a tenu à informer que les activités politiques du FPI sont suspendues jusqu'à la fin des obsèques. Le décès de Sangaré Aboudrahamane est également relaté par Le patriote, journal proche du RDR. Dans sa livraison, le confrère relate que le professeur Sangaré s'est éteint dans une polyclinique de Marcory où il avait été transféré en urgence dans un état critique.

David YALA

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte