Simone et Laurent Gbagbo au centre des attentions, Ehouo Jacques sous pression


Bienvenue. La revue de presse de ce mercredi 12 décembre 2018 porte principalement sur le procès Gbagbo et la plainte contre le maire élu du Plateau, Ehouo Jacques. Bonjour.

 Les Gbagbo

Le procès de l’ex-président Laurent Gbagbo est au cœur de l’actualité de ce mercredi. Le Nouveau Courrier y consacre sa Une. « Cpi. Audience du Jeudi : Voici les deux grandes décisions sur la table des juges », y lit-on. Le confrère fait savoir qu’il sera question lors de cette audience de plancher sur la substance du procès de l’ex chef d’Etat ainsi que la date de l’audience à laquelle sera donné le verdict final. « Pour autant, cet huit clos entre ces magistrats sera décisif pour la décision finale, qui sera prise par la Cour pénale internationale », indique le journal.

A L’Inter, on est sur un autre aspect de cette audience du jeudi à savoir la destination de Laurent Gbagbo en cas d’une éventuelle libération. « Examen de la liberté provisoire, jeudi : Voici la destination de Gbagbo et Blé en cas de libération », titre l’organe de presse. A en croire, Kisselminan Coulibaly qui y cite une source proche du dossier, c’est la Belgique qui pourrait accueillir l’ancien chef d’Etat ivoirien et Blé Goudé si une libération était prononcée ce » jeudi en leur faveur. « Le nom du pays a été souvent avancé dans la presse occidentale et ivoirienne. Une source au fait du dossier conjoint Gbagbo- Charles Blé Goudé a confirmé à L’Inter que la Belgique, voisine des Pays-Bas, serait la destination des deux Ivoiriens en cas de liberté provisoire », apprend le journaliste.

L’ex-première dame, Simone Gbagbo ou plutôt sa récente libération occupe elle aussi, un pan de l’actualité de ce jour comme rapporté par Le Jour à la Une duquel on lit : « Assemblée nationale/ Examen de la loi d’amnistie : Une rébellion des députés Pdci matée, hier ». L’orga,ne proche du pouvoir y explique que le dépyté Pdci de Yamoussoukro Kouassi Kouamé Patrice a rejeté les ordonnances prises par le chef de l’Etat en l’occurrence celle du 6 août dernier portant amnistie au motif qu’elles seraient illégales. Son homologue d’Attiégouakro a quant à lui dénoncé le manque d’homogénéité dans la population de personnes touchées par la mesure. Des discussions qui ont fini par se tasser puisque la loi d’amnistie a finalement été adoptée à l’unanimité. « Au final, le projet de loi a été adoptée à l’unanimité avec 19 voix favorables et 7 voix d’abstention », informe le confrère.

Ehouo sous pression

Le maire élu du Plateau à savoir Ehouo Jacques est accusé de détournements. Une situation qui est largement relayée dans la presse ce mercredi. Aussi, Le Patriote titre à ce sujet : « Plateau/ Détournement de plus de 6 milliards : Les documents qui accablent Ehouo Jacques ». Le journal fait savoir qu’un détournement de plusieurs milliards de F Cfa a été révélé par un audit diligenté par le maire intérimaire, Yapi          Jacques. « Nous avons fait un audit qui démontre que le préjudice subi par la commune du Plateau est estimé à plus de 6 milliards de F Cfa de 2004 à 2017. Nous avons la liste des entreprises qui ont payé », a déclaré le maire intérimaire.

La lecture est toute autre avec LG Infos qui titre : Traque des hommes de Bédié : Le régime veut dégommer le nouveau régime du Plateau ». Le confrère voit en cette plainte contre le nouveau maire du Plateau une vengeance du régime qui à défaut d’Akossi Bendjo « jette son dévolu sur le jeune Ehouo Jacques qui s’est donné le culot de déshabiller le Rhdp à la face du monde au Plateau ».

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte