Guillaume Soro, la première grosse victime du RHDP : Guerre totale déclarée entre Bédié et Ouattara


Ph DR

La démission de Guillaume Soro de la présidence de l’Assemblée nationale annoncée par le président de la République lundi au Palais présidentiel alors qu’il recevait les vœux de la presse fait la Une des quotidiens ivoiriens de ce mardi 29 janvier. Autre actualité forte, c’est la guerre totale déclarée entre Bédié et Ouattara après le Congrès (RHDP) d’Abidjan et l’hommage de la jeunesse du PDCI son président à Daoukro.

Alors qu’on mettait cette information sur le compte des rumeurs, Alassane Ouattara a finalement coupé court au débat en annonçant de lui-même la démission en février de Guillaume Soro de la présidence de l’Assemblée nationale. Cette information au lendemain du Congrès du RHDP à laquelle Guillaume Soro n’a pas participé fait de lui la première grosse victime de ce parti nouvellement constitué. Tous les hauts cadres de l’administration et des institutions ivoiriennes ayant été prévenues de « quitter leur tabouret » au cas où ils refusaient d’adhérer à ce projet des ‘’Houphouétistes’’.

À lire cet article : Bédié et Ouattara s'affrontent : Soro veut prendre le pouvoir

« Traque des anti-RHDP au sommet, Soro, Ahoussou, Diby sur le départ », écrit LG Infos après l’annonce par le Président de la République de la démission du Pan. À en croire le quotidien proche de l’opposition, les présidents du Sénat Ahoussou Jeannot et Charles Diby du Conseil économique, Social, Environnemental et Culturel pourraient être les prochaines autres victimes du RHDP en cédant leurs fauteuils pour avoir boudé le Congrès. « Assommé par son absence au Congrès, Ouattara annonce la démission de Soro », justifie Le Temps. Toute chose qui, rapporte Le Quotidien d’Abidjan, « Soro chassé comme un malpropre ».

Lire aussi : Tout sur la grand’messe du Rhdp ce samedi et des précisions sur la libération de Gbagbo et Blé Goudé

Sur cette ambiance du Palais, le quotidien indépendant Soir Info tranche : « De grands coups dans l’air ! » avant de confier : « Ouattara-Bédié : c’est désormais la guerre totale ». Cette guerre déclarée entre Ouattara-Bédié tire ses origines de la « sortie agressive de Daoukro » selon Le Patriote. Une humiliation infligée à Ouattara par Bédié depuis Daoukro selon Le Nouveau Courrier. Une situation qui est commentée comme une panique du président du PDCI « face au franc succès du Congrès RHDP » par L’Expression ajoutant que « le président du PDCI dans la poubelle ». Puis Le Patriote d’analyser « comment Bédié est tombé si bas ! » suite à ses propos accusant « le Congrès du RHDP de rassemblement de ‘’détourneurs’’ de deniers publics », selon Le Nouveau Courrier.

À lire aussi cet article : Une fronde à la CPI dévoilée, Ouattara menace : De chaudes empoignades entre l’opposition et le gouvernement

L’arrivée de Faure Gnassingbé à Abidjan, la manifestation des avocats après celle des magistrats, la dénonciation par Amnesty International ‘’des arrestations arbitraires’’ et un ‘’harcèlement judiciaire’’ suite aux cas Ehouo et Lobognon, la grève des enseignants…sont autant de faits qui ont fait la Une des quotidiens ivoiriens de ce mardi 29 janvier 2019. À demain donc pour une autre revue de a presse nationale. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites. 
Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte