Présidentielle 2020 : PDCI et RHDP s'entre-déchirent, les Pro Gbagbo arrivent


La guerre fait rage entre le PDCI-RDA de Henri Konan Bédié et le RHDP (Ph DR)

Alors que la guerre fait rage entre les deux ex-alliés d’hier PDCI et RHDP en prélude aux élections présidentielles de 2020, les exilés pro Gbagbo préparent minutieusement leur retour en Côte d’Ivoire après sept années d’exil au Ghana.

Il est clair que M. Bédié est pleinement dans son rôle d’opposant au régime Ouattara. Ces derniers jours, il n’en finit pas d’envoyer des flèches à son ex-allié d’hier, le president Alassane Ouattara et à son parti le RHDP. Les journaux ivoiriens dans leur parution de ce jeudi 31 janvier 2019,  dans leur majorité, en ont fait leurs Unes du jour.

« Bédié charge encore le RHDP », pointe à sa Une le quotidien Le Temps. Sur le même sujet, le quotidien indépendant Soir Info revient sur les piques du Sphynx de Daoukro contre le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix. « Depuis Daoukro, hier, le président du PDCI envoie une réplique de feu au RHDP », écrit pour sa part le confrère « Les tenants du Parti Rhdp unifié ont peur… », relate-t-il, et Soir Info d’ajouter « Dès qu’ils ont pris la parole au stade, le stade s’est vidé », a-dit M. Bédié des dirigeants du RHDP. Pour L’inter, c’est visiblement « le clou qu’enfonce Bédié », quatre jours après sa dernière sortie à Daoukro.

La réplique du RHDP au président du PDCI-RDA, est venue des enseignants houphouëtistes. « Attaque contre le Rhdp : Les enseignants houphouëtistes recadrent Bédié », titre à sa manchette Le Jour Plus, quotidien proche du régime. Cette sortie de M. Bédié est qualifiée de honteuse par Le Patriote. Alors que L’Expression également proche du régime pointe du doigt une sortie de route « Sortie de route du president du PDCI à Daoukro, les enseignants RHDP rappellent Bédié à l’ordre ».

Autre sujet qui cristallise l’actualité de ce jour, c’est le retour au bercail des exilés proches de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, après plus de 7 années d’exil au Ghana. Ces derniers, sont bénéficiaires de la décision d'amnistie prise par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, le 06 août 2018, veille de la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. « Après 8 ans d’exil au Ghana, plusieurs exilés proches de Gbagbo regagnent le pays aujourd’hui », informe Le Quotidien d’Abidjan. « Des ministres et cadres pro-Gbagbo ont quitté le Ghana, hier, pour Abidjan, Ce qui les attend », Soir Info.

 

 

Jean Kelly Kouassi

Jean Kelly KOUASSI

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte