Le pouvoir d’Abidjan déploie l’armée dans le nord, Soro riposte, Kandia Camara menace les enseignants grévistes


14/05/2019
Le pouvoir d’Abidjan déploie l’armée dans le nord, Soro riposte, Kandia Camara menace les enseignants grévistes
Le déploiement de l’armée dans le pays, plus précisément dans le nord du pays ne semble pas être du goût de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

L’actualité ivoirienne de ce mardi 14 mai 2019 est essentiellement dominée par les faits politiques et de société. Il s’agit notamment de la menace d’une probable attaque dans le nord du pays et de la grève annoncée par les enseignants du secteur éducation-formation qui semble ne pas être du goût de la ministre de l’Education Nationale qui entend prendre des mesures extrêmes à leur endroit.

Le déploiement de l’armée dans le pays, plus précisément dans le nord de la Côte d'Ivoire ne semble pas être du goût de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro qui riposte aussitôt que la mesure est mise à exécution. En tournée dans le nord de la Côte d’Ivoire depuis peu pour une remobilisation de ses troupes en vue de la présidentielle de 2020, cette mesure pourrait restreindre ses activités quotidiennes. Sur ce fait, le journal le quotidien d’Abidjan en sait un peu plus. « Déploiement de l’armée dans le pays, Soro : « Le pays ne peut plus être pris en otage. Ne cédez pas à la peur et à l’arrogance », Pourquoi les forces de l’ordre ont bloqué le camion de Soro », barre à sa une le quotidien d’Abidjan, proche du Front populaire ivoirien de la tendance ‘’Gbagbo ou rien’’. Sur cette question, le confrère L’expression proche de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) s’interroge sur l’auteur de la déstabilisation du pays. « Fuite de documents ‘’top secret’’, intox... Qui veut installer le chaos en Côte d’Ivoire ?», titre le confrère L’expression.

Autre fait marquant de l’actualité de ce mardi 14 mai 2019, c’est la grève annoncée en grande pompe par le syndicat du secteur éducation-formation qui prend effet ce jour. Cette grève ne semble pas être du goût de la ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique, Kandia Camara qui annonce des sanctions à l’encontre des enseignants grévistes. « Education nationale/Grève annoncée, Kandia Camara hausse le ton : ‘’Ceux qui ne seront pas à leur poste sont considérés comme démissionnaires. Nous allons procéder à leur radiation’’ », barre à sa Une le confrère Le Mandat. Dans la même veine, le quotidien Le Patriote, proche du Rhdp met en avant les nouvelles dates des examens. « Education Nationale/Grève annoncée, Kandia brandit la radiation ! ‘’La récréation est terminée’’. Voici les dates des examens », titre quotidien Le Patriote.

L’actualité, c’est aussi le dossier sur les tueries de l’ouest du pays. « Dossier des tueries de l’ouest à la Cpi, grosse brouille entre avocats et victimes, une affaire de 76 millions Fcfa évoquée, la justice française dissout 2 associations », révèle le confrère L’inter.

 

Maxime KOUADIO

1 | 2