Nouveau code pénal: tout change, Ouattara-Duncan : y a problème, Bédié prend d'importantes dispositions sécuritaires


19/06/2019
Nouveau code pénal: tout change, Ouattara-Duncan : y a problème, Bédié prend d'importantes dispositions sécuritaires
Henri Konan Bédié, chef de l'opposition ivoirienne est de retour à Abidjan

Les projecteurs sont braqués ce mercredi 18 juin 2019 sur le nouveau code pénal et ses spécificités. La presse ivoirienne s'est également préoccupée des derniers développements de l'actualité chez les principaux acteur politique, Bédié et Ouattara, notamment.

« Le nouveau code pénal se veut une loi révolutionnaire », titre Le Patriote. Le journal fait savoir que tout change dans cette loi. Quand le journal indépendant L'Inter rapporte que le nouveau code pénal a été adopté par les députés.

Par ailleurs, l'autre quotidien indépendant de Côte d'Ivoire, Soir Info souligne que le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) a renforcé son dispositif sécuritaire. « Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda), est rentré à Abidjan, le dimanche 16 juin 2019, en milieu d’après-midi (15 h), à sa résidence privée de Cocody-ambassade, en toute discrétion. Il ne serait pas exagéré de dire qu’il a fait son retour à Abidjan, quasiment sur la pointe des pieds, pour certainement parer à toute éventualité…

Ici, le Pdci a violé ses propres dispositions qu’il a acquises par des actes réitérés. De fait, contrairement donc aux usages, la haute direction du parti s’est soigneusement gardé de faire un communiqué de presse, relativement à ce déplacement de Bédié vers Abidjan. Depuis avril 2019, Henri Konan Bédié s’est retiré à Daoukro. Seuls quelques «  initiés » de la haute direction du parti, dont le Secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué, Gaston Ouassénan Koné, président de la coordination des vice-présidents, Mme Sita Ouattara (Ufpdci), Allah Kouadio Rémi, président des cadres et élus Pdci du centre et un petit noyau dur de militants, membres des instances du parti, ont été mis au parfum du retour du « Sphinx » à Abidjan, au dernier moment. Bédié et ses hommes ont choisi la méthode du « bouches à oreilles » pour faire passer l’information », explique Soir Info.

L'affrontement ivoiro-ivoirienne à Rabat sur l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) continue d'alimenter les débats. LG Infos rapporte « les vérités crues des députés de l'APF au régime ». L'Inter note, pour sa part que la bataille autour de l'APF s'intensifie. « La délocalisation de la session d'Abidjan demandée » ; « Des scènes de violence redoutées ». Pour Le Temps, « après la raclée essuyée face à Soro, à Rabat, Amadou Soumahoro veut faire diversion ».

Le Temps révèle un gros malaise au sommet de l'État. « Ouattara-Duncan : Y a problème ! ». Le président du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix( Rhdp) aurait intimé l'ordre à Duncan de ne plus agir sur le terrain en dehors du Rhdp. « Je ne veux plus entendre parler de la Renaissance (un courant issu du Pdci conduit par Daniel Kablan Duncan). Tout ce que vous devrez faire maintenant doit se rapporter au Rhdp », soutient ce journal.

Enfin, Super Sport informe que la Côte d'Ivoire sera face à la Zambie, ce mercredi soir, pour un match amical, dans le cadre des préparatifs de la Coupe d'Afrique des nations qui se tiendra en Égypte. « Éléphants, la Zambie dernier test avec l'Afrique du sud ». Rappelons que la Côte d'Ivoire affrontera la nation Arc-en-ciel pour son premier match dans cette compétition continentale.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2