L’opposition boycotte Amadou Gon sur la réforme de la CEI, Macky Sall débarque en Côte d'Ivoire


L’opposition boycotte Amadou Gon sur la réforme de la CEI, Macky Sall débarque en Côte d'Ivoire

L’actualité de ce jeudi 20 juin 2019 est dominée par la rencontre tripartite entre le gouvernement, la classe politique (opposition et majorité politiques réunies) et la société civile au sujet de la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI), au moment où le président sénégalais, Macky Sall, arrive à Abidjan.

La presse ivoirienne dans son ensemble revient sur la rencontre organisée, le mercredi 19 juin 2019, par le gouvernement dans le cadre des discussions sur la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI).

Pour la presse proche de l’opposition et certains médias indépendants, la rencontre a tout simplement été boycottée. « Discussions sur la réforme de la Cei, hier, l’opposition boycotte la rencontre, le régime pris la main dans le sac, Amadou Gon chasse les journalistes », barre à sa Une Le Temps. Le confrère nous apprend que le PDCI, l’Urd, le Mnc-Alternative, le FPI, le Rpp, Cap-Udd, Eds, Cojep, l’Ung, le Mvci, le Raci, Lider, le PIT, l’Usd, le Prd et le Rpci ont brillé comme prévu par leur absence à la dernière phase du dialogue politique sur la réforme de la CEI.

Pour sa part, Le Quotidien d’Abidjan affirme que « Pourquoi Gbagbo et Bédié disent niet à une CEI wouya-wouya ». Le confrère nous apprend que « Le traquenard étant assez visible, c’est en toute logique que l’opposition se braque en guise de protestation contre les velléités de tricherie qui animent déjà les tenants actuels du pouvoir. D’où cet appel des opposants au nom de leurs leaders, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo qui refusent de cautionner la mise en place d’une CEI ‘’wouya wouya’’ dont les dérives vont encore faire courir des risques à la Côte d’Ivoire.

Parlant de « La reprise du dialogue sur la CEI, hier », le confrère L’inter, quotidien indépendant, fait savoir que « Des partis d’opposition boycottent et expliquent » : ‘’Le pouvoir veut faire un passage en force. Nous n’accepterons pas la mascarade’’. Le confrère explique que pendant que les discussions sur la réforme de la CEI avaient lieu, des partis d’opposition portés par le PDCI donnaient une conférence de presse, à Cocody au siège du parti de Bédié. Le professeur Bamba Moriféré, président du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Rpci), principal conférencier, a clamé que « Le gouvernement veut faire un passage en force » et que « Nous n’avons pas participé aux travaux et nous ne pouvons pas assister à leur restitution ».

Pour certains médias, le gouvernement et l’opposition se sont accordés sur la recomposition de la Commission électorale indépendante. « Réforme de la CEI/ Après 10 rencontres : gouvernement et partis d’opposition d’accord », titre L’Expression. Le confrère nous apprend que « au terme de la rencontre, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly s’est félicité de ce dialogue, considérant que le gouvernement a aujourd’hui tous les instruments en main pour faire des propositions qui vont être à la base des discussions définitives qui iront au conseil des ministres ». Et L’Expression d’informer que pour le Premier Ministre, l’absence du Pdci et Eds à cette rencontre n’entache pas le processus pour la simple raison que « les partis de l’opposition ont eu l’occasion d’exprimer la position de l’opposition en ce qui concerne la CEI ».

Concernant la « Recomposition de la Cei », Gon Coulibaly affirme dans le quotidien progouvernemental Fraternité Matin que « Chaque pays développe son modèle ». Et ajoute que « il n’y a pas de commission électorale qui constitue une norme… »

Macky Sall à Abidjan

L’autre sujet qui cristallise l’attention de la presse ivoirienne est l’arrivée du président sénégalais, Macky Sall, en Côte d’Ivoire.

« Coopération : Macky Sall en visite officielle, aujourd’hui, à Abidjan » titre Fraternité Matin. Le confrère nous apprend que le président Alassane Ouattara accueille aujourd’hui son homologue Macky Sall qui effectue une visite officielle en Côte d’Ivoire. « Ce sera l’occasion pour ces deux hommes d’Etat de raffermir leurs liens qui remontent à la période coloniale ».

Quant à L’Expression, il dévoile « Ce que Macky Sall vient faire à Abidjan ». Le confrère informe que, « membres de l’internationale libérale, les deux dirigeants partagent la même vision concernant le développement économique qui passe par la réalisation de grands chantiers qui poussent comme des champignons dans les deux pays. ». Et ajoute que « Le président ivoirien a affiché un soutien ferme à Macky, candidat à sa propre succession, lors de sa désignation par son parti pour la présidentielle de février 2019 »

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte