C’est bouclé entre Bédié et Gbagbo, Soro obtient des soutiens, l’armée quadrille la ville de Bouaké


C’est bouclé entre Bédié et Gbagbo, Soro obtient des soutiens, l’armée quadrille la ville de Bouaké

La presse ivoirienne est bien focalisée sur l’actualité de certains acteurs de la vie politique du pays, notamment le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié et le fondateur du FPI, Laurent Gbagb qui préparent un grand coup alors que l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro obtient des soutiens. L’armée est intervenue pour étouffer un mouvement d’humeur à Bouaké.

« Rencontre Gbagbo-Bédié : Tout est bouclé », titre le confrère le Temps, quotidien proche de l’ancien chef de l’Etat ivoirien, en liberté sous condition à Bruxelles. Le Temps nous apprend que la rencontre entre le président Laurent Gbagbo et le président Aimé Henri Konan Bédié aura bel et bien lieu. « Il n’y a aucun doute. Tout a été bouclé ce lundi 8 juillet 2019, par ces deux personnalités », fait savoir le confrère qui ajoute que les deux personnalités ont échangé à cet effet, au téléphone. Le Temps précise que « la rencontre se fera avant le retour du président Bédié, en Côte d’Ivoire et que toutes les dispositions sont prises afin que cette rencontre se déroule dans la joie, la gaieté, dans une ambiance bon enfant.

Concernant cette rencontre prévue à Bruxelles, Soir Info nous apprend que « Bédié et Gbagbo arrêtent une stratégie pour dérouter tout le monde ». « C’est calé. Tout est déjà réglé pour qu’ils (Bédié et Gbagbo) se rencontrent à Bruxelles, dans les tout prochains jours », informe le confrère, avant d’ajouter qu’il n’y aura pas d’annonce préalable. Ils vont surprendre tout le monde. « Ils peuvent se rencontrer à tout moment, au plus tard, fin de cette semaine », assure un proche de Bédié présent à Paris, selon Soir Info. Le confrère nous apprend que le parti fondé par Laurent Gbagbo (FPI) et le PDCI-RDA « travaillent à une alliance tactique, qui verrait au second tour, derrière le candidat le mieux placé, face au Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix du chef de l’Etat, Alassane Ouattara »

Toujours dans la perspective de la présidentielle 2020, le confrère Soir Info nous apprend que « De gros soutiens se signalent pour Soro ». Ce quotidien fait savoir que le président du Comité politique (Cp), dans un bref tweet publié sur son compte officiel, le mardi 9 juillet 2019, que Cem Kürsad Hasanoglu, adjoint au maire d’Osmangazi, membre du parti de la justice et du développement (AKP), parti au pouvoir dirigé par le président actuel, Recep Tayyip Erdogan, a affiché son soutien à l’ancien président de l’Assemblée nationale ».

Sur le même sujet, Le Quotidien d’Abidjan titre : « Présidentielle 2020, un proche du président Turque apporte son soutien à Soro ». Dans sa livraison, le confrère rapporte les propos tenus par le soutien turque. « Nous avons souhaité à Soro, du succès dans sa candidature à la présidentielle ».

L’autre sujet abordé par la presse est relatif à « Un mouvement d’humeur étouffé à Bouaké, hier ». Selon le quotidien L’inter qui livre cette information, « La ville (a été) bouclée par les forces de l’ordre ». « La capitale de la région du Gbêkê était sous haute surveillance dans la matinée d’hier mercredi 10 juillet 2019. Et pour cause, des chauffeurs de taxi-motos envisageaient de manifester contre l’application de la décision du préfet de région, Tuo Fozié, visant à rétablir l’ordre et le respect du code de la route à Bouaké. »

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte