Politique nationale : Échec de l'alliance Bédié-Gbagbo, le camp Ouattara poursuivi ; Kandia Camara pleure


19/07/2019
Politique nationale : Échec de l'alliance Bédié-Gbagbo, le camp Ouattara poursuivi ; Kandia Camara pleure
Abou Cissé appelle à des poursuites contre le camp Ouattara, si tel est qu'aucun crime n'est retenu contre Gbagbo. Bédié est toujours en France. (Ph: DR)

L'actualité nationale de ce vendredi 19 juillet 2019 est dominée par des informations relatives à la politique. Des faits de sociétés, ainsi que l'économie n'ont pas manqué dans les colonnes des journaux ivoiriens.

Le député de Ouragahio-Bayota, Abel Djohoré s'est, au cours d'une conférence de presse, prononcé sur l'élection présidentielle de 2020. Relativement à la coalition contre Ouattara, il est formel que « L'alliance Bédié-Gbagbo ne peut pas fonctionner », barre à sa Une le quotidien Le Jour Plus. Une information relayée également par le quotidien L'Expression qui titre : « Pourquoi l'alliance Bédié-Gbagbo est vouée à l’échec ». Rapportant les propos du conférencier, ces deux quotidiens soulignent dans leurs colonnes que la marche n'a pas encore débuté que les deux « néo-alliés » montrent des signes de faiblesse. Le quotidien L'Expression mentionne que le président du Pdci, actuellement en France, tente vainement de rencontrer l'ex-chef de l'État ivoirien en liberté sous conditions à Bruxelles. Le quotidien L'inter rapportant les propos d'Abel Djohoré souligne à sa Une, « Si Ouattara n'est pas partant (pour la présidentielle de 2020, Ndlr), c'est Gon le candidat ».

Si les choses semblent se gâter entre Bédié et Gbagbo, Ouattara n'est pas mieux loti. Abou Cissé, politologue ivoirien, appelle à des poursuites contre le camp de l'actuel président de la Côte d'Ivoire. « Gbagbo acquitté, le camp Ouattara doit être poursuivi », écrit Le Quotidien d'Abidjan, rapportant les propos d'Abou Cissé. Dans la rubrique ''La plume libre'' de ce quotidien, le politologue ivoirien indique que « si Gbagbo n'a pas commis ces crimes, on doit voir du côté du régime Ouattara ».

Le quotidien Soir info revient sur la visite de la ministre Kandia Camara dans le village de la mère de Gbagbo et titre, « Ce qui n'a jamais été dit ; On évoque le nom de Gbagbo, la ministre pleure ». En effet, l'équipe de reportage du quotidien Soir info qui s'est rendue dans le village de la mère Gbagbo écrit que « aucun membre du Gouvernement n'est venu dire yako après le décès de la mère de Gbagbo. (…) Ça veut dire qu'il a été rejeté entièrement, non par les Ivoiriens, mais par l'État ivoirien. Et, c'est là qu'elle (Kandia Camara, Ndlr) a coulé des larmes ».

« 5H de débats houleux à l'Assemblée nationale », titre le quotidien L'inter, qui donne la parole à des hommes politiques à savoir Sidiki Diakité qui dit que, « Une élection ne se gagne pas à la Cei » et Guikahué qui réplique, « Qu'on enlève les représentants du président... ».

L'actualité en Côte d'Ivoire, c'est aussi la remise de 21 châteaux d'eau aux populations, ainsi que la table ronde de mobilisation de ressources pour le financement du plan directeur d’aménagement des Corridors de l’anneau de croissance en Afrique de l’Ouest (Cacao) qui s'est soldée par 1 753 milliards Fcfa d'intention de financement récoltés.

Irène BATH

 

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2