Situation sociopolitique : L’opposition se déchaîne contre le régime Ouattara, les hommes d’Amadé Ouérémi s’affrontent, le président Ouattara parle aujourd’hui


22/07/2019
Situation sociopolitique : L’opposition se déchaîne contre le régime Ouattara, les hommes d’Amadé Ouérémi s’affrontent, le président Ouattara parle aujourd’hui
L'opposition ivoirienne réclame le retour de Laurent Gbagbo pour faciliter la réconciliation nationale, le pouvoir semble être sourd à cet appel

Les regards de la presse ivoirienne de ce lundi 22 juillet 2019 sont essentiellement tournés vers les acteurs politiques du pays. A 15 mois du scrutin présidentiel d’octobre 2020, la tension monte dans le camp des différentes formations politiques. Alors que l’opposition dans toute sa composante réclame plus de justice dans la gestion du pouvoir par la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le pouvoir semble faire la sourde oreille à la grogne de l’opposition. Cette tension qui prévaut à l’heure actuelle dans le pays n’échappe pas à la presse ivoirienne. Qui de plus en plus se focalise sur les faits politiques.

En effet, l’opposition ivoirienne semble être exaspérée par la gestion du pouvoir. Le week-end dernier, elle a organisé un meeting à la place Cp1 de Yopougon, commune située à la périphérie de la capitale ivoirienne, à l’effet d’exiger la réconciliation nationale. Une réconciliation qui, à en croire l’opposition ne peut se faire sans l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. « Lobognon explose : ‘’Gbagbo est le pion essentiel de la réconciliation. Toute la Côte d’Ivoire attend son retour. Laurent Gbagbo est un grand de la démocratie. La diaspora se mobilise à Paris pour exiger son retour’’», barre à sa Une le quotidien Le temps, proche du Front populaire ivoirien (Fpi) de la tendance ‘’Gbagbo ou rien’’. Dans la même veine, le confrère Le Quotidien d’Abidjan enfonce le clou au pouvoir d’Abidjan. « Situation sociopolitique, grande mobilisation des Ivoiriens pour le retour de Gbagbo, Eds et le Pdci envoient un signal fort au régime. Asso Adou : ‘’On a l’impression que l’intelligence est allée se localiser au Nord. Patriotes et panafricains dans la rue de Paris Samedi dernier.’’», indique Le Quotidien d’Abidjan. Cette pensée est partagée par le quotidien LG infos qui barre à sa Une : « Lancement de la campagne de réconciliation, Assoa Adou, SG Fpi : ‘’La Côte d’Ivoire est dans la tourmente. Ils ont tué l’Administration, les vérités du Pdci et Eds à Ouattara. Grande mobilisation samedi à la place Cp1. ».

Autre fait marquant de l’actualité de ce jour, c’est l’affrontement entre les hommes d’Amadé Ouérémi à l’ouest du pays. Sur cette question, le quotidien Notre voie qui détient l’exclusivité de cette affaire évoque deux (02) morts et plusieurs blessés. « Parc national du mont Péko, les hommes d’Amadé Ouérémi s’affrontent : 2 morts, plusieurs blessés », titre le confrère Notre voie.

Outre ces questions, la presse s’intéresse à la réunion au sommet du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix. Réunion qui doit se tenir ce jour et qui verra la participation du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara et par ailleurs, président du Rhdp. A cette cérémonie, il est prévu un discours du président Ouattara. Lequel discours selon la presse proche de cette formation politique consistera à donner la feuille de route à ses ‘’commandos’’ après la mise en place des instances du Rhdp. « Réunion au sommet du Rhdp, cet après-midi, Ouattara va mettre son commando en mission, ce qu’il va dire pour lancer sa machine. », indique le quotidien Le patriote. Dans le même ordre d’idées, le quotidien L’expression titre ceci : « Rhdp/Après la mise en place des instances, Ouattara donne la feuille de route cet après-midi ». Et Le jour plus de dire : « Rhdp/Après la mise en place des instances, Ouattara donne ses premiers mots d’ordre aujourd’hui. ».

Maxime KOUADIO                                                              

1 | 2