Le duo Bédié-Gbagbo fait peur au camp présidentiel, Alassane Ouattara a juré d’empêcher la rencontre de Bruxelles, Gbagbo se prononce sur la nouvelle monnaie


Le duo Bédié-Gbagbo fait peur au camp présidentiel, Alassane Ouattara a juré d’empêcher la rencontre de Bruxelles, Gbagbo se prononce sur la nouvelle monnaie
La rencontre de Bruxelles entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié ne semble pas être du goût du président du Rhdp qui craint assurément la perte du pouvoir par sa formation politique

Les regards de la presse ivoirienne de ce lundi 05 août 2019 sont essentiellement tournés vers les acteurs politiques du pays.

A l’approche de la présidentielle d’octobre 2020, la tension monte dans les différentes formations politiques du pays. Au moment où Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) est en quête d’alliés politiques en vue d’un positionnement pour le scrutin présidentiel à venir, Alassane Ouattara, le président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), agacé par cette conduite de son ex-allié tente au mieux de mettre les bâtons dans ses roues.

En effet, la rencontre de Bruxelles entre les deux anciens présidents ivoiriens, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié ne semble pas être du goût du président du Rhdp qui craint assurément la perte du pouvoir par sa formation politique au point où il aurait manœuvré pour que cette rencontre soit avortée. Six (06) jours après cette rencontre historique de Bruxelles entre Bédié et Gbagbo, la presse ivoirienne dans toute sa composante revient sur les dessous de cette affaire.

En effet, le président Alassane Ouattara aurait tout mis en œuvre pour que cette rencontre n’aie jamais lieu. Mieux, il aurait mandaté des anciens chefs d’Etat africains en vue de dissuader Laurent Gbagbo de recevoir Henri Konan Bédié. Hélas sa tentative fut veine, car malgré toutes ces manœuvres, la rencontre a pu se tenir. « 6 jours après la rencontre de Bruxelles, d’étonnantes révélations sur la visite de Bédié à Gbagbo, ce que Ouattara a fait. Des chefs d’Etats africains cités », barre à sa Une le quotidien indépendant L’inter. Dans la même veine, le confrère Soir info titre ceci : « Rencontre avec le président du Pdci, manœuvres pour son retour en Côte d’Ivoire, des révélations inattendues sur les tentatives d’empêcher Gbagbo de recevoir Bédié. Comment il a été démarché, des chefs d’Etat impliqués ». Cette posture de ces journaux indépendants est partagée par le quotidien Lg infos, quotidien proche du Front populaire ivoirien de la tendance ‘’Gbagbo ou rien’’ qui barre à sa une : « Rencontre Gbagbo-Bédié à Bruxelles, comment Ouattara a voulu tout empêcher. Les chefs d’Etat commis pour la tâche, les révélations troublantes de Jeune Afrique ».

Autre fait marquant de l’actualité de ce jour, c’est le message transmis par Laurent Gbagbo depuis sa résidence de Bruxelles à l’ancien couple présidentiel béninois Nicéphore et Rosine Soglo. En effet, le vendredi 02 août dernier, une forte délégation du Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo s’est rendue au domicile du couple présidentiel béninois. Au menu de cette rencontre, les questions d’intégration sous régionale à travers la prochaine monnaie commune, les nombreux conflits en cours sur le continent. « Pour la première fois, Gbagbo se prononce sur la nouvelle monnaie, son message à Nicéphore Soglo sur les conflits en Afrique », titre le confrère Le Quotidien d’Abidjan, proche du parti de Gbagbo.

L’actualité de ce jour, c’est aussi la sortie de Jean Louis Billon qui critique avec véhémence le régime Ouattara et l’inauguration de l’axe Adzopé-Yakassé Attobrou le week-end dernier par le président de la République Alassane Ouattara.

Maxime KOUADIO         

Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte