Des armes de guerre découvertes chez le frère aîné de Blé Goudé : Inquiet Alassane Ouattara riposte, les Etats-Unis s'opposent


09/08/2019
Des armes de guerre découvertes chez le frère aîné de Blé Goudé : Inquiet Alassane Ouattara riposte, les Etats-Unis s'opposent
Photo d'illustration

Les regards de la presse ivoirienne sont essentiellement tournés ce vendredi 09 août 2019 vers les faits politiques et la situation sécuritaire qui prévaut en ce moment dans le pays à 14 mois de la présidentielle d’octobre 2020. De quoi, faire réagir le président de la République Alassane Ouattara et l’Administration Trump.

A l’approche de la présidentielle d’octobre 2020, la tension monte de plus en plus dans le camp des différentes formations politiques du pays. Alors que le président Alassane Ouattara annonce une modification de la Constitution adoptée en 2016, l’opposition ivoirienne dans toute sa composante dit non. En effet, elle y voit une ruse du président Alassane Ouattara d’écarter ses adversaires politiques, susceptibles de l’éjecter du fauteuil présidentiel au soir du 31 octobre 2020. Pour l’opposition, Alassane Ouattara entend tripatouiller la Constitution en vue de se maintenir au pouvoir. Au-delà de l’opposition ivoirienne qui signifie son indignation face à la décision du président de la République de modifier la Constitution ivoirienne, laquelle Constitution avait été acclamée au lendemain de son adoption par certains constitutionnalistes comme la plus moderne de tous les temps, les Etats-Unis semblent désapprouver l’initiative du président Ouattara. L’Administration Trump est en effet contre toute manœuvre visant à retoucher la Constitution en vue de s’accrocher au pouvoir.

« 3ème mandat, tripatouillage des Constitutions, les Etats-Unis disent non, des vérités crues, Ouattara interpellé », barre à sa Une le quotidien Lg infos, proche du Front populaire ivoirien (Fpi) de la tendance ‘’Gbagbo ou rien’’. « Tripatouillage de la Constitution, les Etats-Unis disent niet à Ouattara », titre Le Quotidien d’Abidjan, avant de revenir sur l’interview du chef de l’Etat accordée à la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti) la veille du 59ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Interview dans laquelle, Alassane Ouattara s’est opposé catégoriquement aux vœux les plus chers de l’opposition. Alors que l’opposition demande une réforme profonde de la Commission électorale indépendante (Cei), organe en charge des élections en Côte d’Ivoire, le pouvoir d’Abidjan semble faire la sourde oreille. Mieux, le président Alassane Ouattara dit avoir ‘’bouclé’’ ce dossier. « Fête de l’indépendance, Inquiet, Ouattara sort ses muscles face à ses opposant », indique le confrère Le Quotidien d’Abidjan, proche du parti de la formation politique de Laurent Gbagbo.

Autre fait marquant de l’actualité de ce vendredi, c’est la découverte d'armes de guerre dans l’immeuble du frère aîné de Charles Blé Goudé. En exil depuis la crise post-électorale de 2010, des armes de guerre auraient été découvertes chez ce dernier. Le quotidien indépendant Soir info qui détenant l’exclusivité de cette affaire barre à sa Une. « Des armes de guerre découvertes dans l’immeuble du frère d’une haute personnalité politique, tout sur l’affaire ».

L’actualité, c’est aussi la sortie de l’ex-candidat malheureux du scrutin présidentiel de 2015, Kouadio Konan Bertin (KKB). Accusé par le confrère Jeune Afrique d’avoir tenté de saboter la rencontre entre les anciens chefs de l’Etat Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, KKB s’est attelé à rétablir la vérité au cours d’une Conférence de presse qu’il a animée hier jeudi 08 août 2019.

 

Maxime KOUADIO

1 | 2

 

Videodrome