Côte d'Ivoire

Abidjan-Sud dans le viseur de Bédié et Gbagbo, Kandia hausse le ton, Beugré Mambé clarifie sa position


12/09/2019
Abidjan-Sud dans le viseur de Bédié et Gbagbo, Kandia hausse le ton, Beugré Mambé clarifie sa position
Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo ont décidé de regarder dans la même direction. Leur partisans entendent prendre d'assaut le Parc des sports ce samedi 14 septembre 2019

Les médias ivoiriens s’appesantissent, ce jeudi 12 septembre 2019, sur les préparatifs du Giga meeting projeté par le PDCI-RDA du président Henri Konan Bédié et le FPI, tendance Gbagbo, les consignes données par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, ainsi que la sortie du gouverneur du District d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, relativement à son appartenance politique.

« Giga meeting du FPI-PDCI, au Parc des sports : Koné Boubacar livre les détails de la fête du 14, le Parc des sports refusera du monde, le Rhdp a le sommeil troublé », barre à sa Une Le Temps. Dans un entretien accordé à ce quotidien acquis à la cause de Laurent Gbagbo, fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), Koné Boubacar, co-président du comité d’organisation du meeting du 14 septembre 2019 et vice président du FPI, parle des conditions d’organisation de ce meeting historique, de la mobilisation et des thèmes qui y seront abordés. Pour lui, « pour ce type de rassemblement, le facteur le plus déterminant, c’est la mobilisation parce que nous sommes à un tournant historique dans la marche des organisations politiques dans notre pays ». Koné Boubacar a laissé entendre que le pari « c’est que le Parc des sports refuse du monde » et que les thèmes abordés c’est « tous ingrédients nécessaires pour que la Côte d’Ivoire redevienne harmonieuse ».

A propos de ce meeting, LG Infos, un autre confrère acquis à la cause de Laurent Gbagbo nous apprend que la « La base du FPI (est) en ébullition ». LG Infos fait savoir qu’à quelques jours de cette manifestation, le Front populaire ivoirien est déjà sur le terrain, pour la mobilisation de ses troupes.

Le second sujet qui revient dans les médias ivoiriens, ce jour, est la grande réunion de rentrée présidée, la veille, par la ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, au lycée d’excellence Alassane Ouattara de l’amitié ivoiro-chinoise à Grand Bassam. Au cours de ce rendez-vous, la ministre a donné des consignes fermes pour la nouvelle année scolaire. « L’interdiction de vendre aux élèves des fascicules et autres documents non autorisés, l’intensification de la sensibilisation et de la répression contre la fraude, la tricherie, le tabagisme, l’alcoolisme, la violence et les grossesses en situation scolaire, le renforcement du dialogue, de la cohésion, de la solidarité et de la paix entre les membres de la communauté éducative » sont entre autres les recommandations de Kandia Camara.

« Rentrée scolaire 2019-2020 : Directeurs, inspecteurs et chefs sous pression, le sort des élèves de Cm2 âgés de 13 à 15 ans », pointe Soir Info. Ce quotidien nous apprend que Kandia s’est adressée aux directeurs, chefs d’antennes pédagogiques et inspecteurs, en leur disant que son ministère les évaluera à partir de leurs résultats, parce que, rapporte le confrère, « plus que jamais, le statut de chef doit rimer avec rigueur et proactivité ». Soir Info ajoute que dans le but de favoriser l’accès à la formation professionnelle de divers publics cibles, notamment des élèves de Cm2 âgés de 13 à 15 ans, l’expérimentation des classes préparatoires au Cap (Certificat d’aptitude professionnelle) a été mise en œuvre depuis 2 ans.

Autre sujet abordé dans la plupart des journaux ivoiriens : la sortie du Gouverneur du District d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, qui a fait des clarifications sur son appartenance politique.

Pour le confrère Le Patriote, le Gouverneur a tranché depuis Songon. « Je suis avec Ouattara et le RHDP, il est le chef des enfants d’Houphouët », barre-t-il à sa Une. « Une clarification qui vaut son pesant d’or », précise le confrère dans sa livraison. Et d’ajouter que Robert Beugré Mambé a été sans ambigüité hier (mercredi 11 septembre 2019 : ndlr) devant ses parents à Songon-Dagbé. « Il milite au Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti présidé par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, et nulle part ailleurs »

Sur la même lancée de son appartenance politique, Beugré Mambé, a confié à Fraternité Matin qu’il est membre du Conseil politique du RHDP. « Je suis membre du Conseil politique du RHDP », barre le confrère à sa Une. Le ministre-gouverneur du district d’Abidjan, a déclaré hier qu’il est membre du conseil politique du RHDP depuis quelques mois. « Comme pour démentir qu’il est membre du bureau politique du PDCI-RDA, après la publication officielle, le 26 août 2019, des membres de cette instance du parti de Konan Bédié », ajoute Fraternité Matin.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Pétition LIBAN (2)

1 | 2

 

Videodrome