Sida : Des chercheurs français font une découverte majeure


17/03/2017 | | Commenter l'article
1696
Ph DR

Des chercheurs français ont trouvé une nouvelle piste pour éliminer le virus de l'organisme des séropositifs traités.

Pouvoir détecter le virus du VIH dans des "cellules réservoirs" dans lesquelles il reste "caché" pendant parfois plusieurs années, tel est l'espoir que génère la découverte effectuée par une équipe de chercheurs français travaillant dans le cadre de l'Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales. Cela offrirait selon eux une nouvelle piste pour éliminer le virus de l'organisme des séropositifs traités.

"Cette découverte ouvre la voie à une meilleure connaissance fondamentale des réservoirs viraux", souligne le CNRS, institut français de recherche qui a participé à ces travaux publiés mercredi dans la revue scientifique Nature. "A plus long terme, elle devrait déboucher sur des stratégies thérapeutiques visant à éliminer de l'organisme le virus latent", ajoute le CNRS dans un communiqué. 

Dans les tests réalisés à partir du sang des patients infecté par le VIH, les chercheurs ont réussi à repérer une protéine, baptisée "CD32a", à la surface des cellules réservoirs pour le virus, mais absente des cellules saines. L'infection par le VIH entraîne une réduction progressive du nombre des cellules T CD4 dans le sang, en l'absence de traitement. Leur nombre est utilisé par les médecins pour vérifier l'efficacité des traitements. 

Il n'existe actuellement pas de traitement pour guérir les séropositifs qui sont contraints de prendre des médicaments à vie pour juguler l'infection. 

Lire la suite sur Rtl.fr

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Articles de la même catégorie

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte